200 milliards ! Le chiffre claque comme une promesse pour toutes les entreprises européennes. Alibaba s’est fixé comme objectif d’importer 200 milliards de dollars de marchandises en Chine au cours des cinq prochaines années. Pour y arriver, l’entreprise de Jack Ma veut « aider » les entreprises internationales de toutes tailles à mieux vendre sur ce marché.

Dans son offensive face à Amazon, Alibaba veut d’abord rebooster son activité cloud pour en faire un sérieux concurrent pour Amazon Web Service (AWS), la cash machine de Jeff Bezos, mais aussi face à Microsoft et Google. Dix ans après son lancement, Alibaba Cloud ambitionne donc de rendre sa plateforme plus « inclusive technologiquement » pour devenir le moteur de son groupe dans le monde.

Selon Jeff Zhang, le président d’Alibaba Cloud et directeur de la technologie d’Alibaba Group, « Alibaba Cloud fournit l’infrastructure qui soutient l’activité du groupe, du e-commerce aux paiements, de la logistique à la blockchain. À l’avenir, notre plateforme hautement compatible et standardisée permettra aux partenaires SaaS (service as a software) de l’intégrer plus facilement pour se développer. » Alibaba Cloud a donc annoncé de nouvelles offres de services et une plateforme de test et déploiement pour ses partenaires SaaS. En outre, Alibaba Cloud étend progressivement sa présence à travers l’ouverture de data centers supplémentaires en Asie, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie.

Côté commerçants, le géant du e-commerce chinois veut les aider à importer en Chine en leur proposant des solutions pour faciliter les démarches d’exportation.

La première est baptisée TOF pour Tmall Overseas Fulfillment. Un service actuellement disponible aux Etats-Unis qui va débarquer en France cette année.

L’idée est de permettre aux marques de placer leurs produits dans le centre de distribution Tmall Global le plus proche, pour les vendre sur la plateforme. Le Tmall Global aide non seulement les marques à ouvrir des boutiques sur la plus grande plateforme transfrontalière de Chine, mais propose également des services d’importation directe auprès d’entreprises de toutes tailles.

Dans le cadre de la solution TOF, l’équipe fournit aux marques des conseils et des outils de marketing pour renforcer leur notoriété. Cette approche permet aux marques d’ajuster leur sélection de produits sur le marché sans avoir besoin d’une présence physique en Chine.

Autre service : le Centralized Import Procurement (CIP), un nouveau programme d’achats de produits importés centralisé de Tmall Global.

Ce dernier utilise six entrepôts dans le monde entier pour approvisionner tous les points de vente en ligne et hors ligne de l’écosystème Alibaba, y compris la chaîne de supermarchés Freshippo (« Hema » en Chine) et les Tmall Supermarkets. Semblable au TOF, ce programme est un autre moyen efficace pour les marques internationales d’atteindre les presque 700 millions d’utilisateurs actifs sur les plateformes d’Alibaba.