Le marché boursier américain, mené par un rallye des actions technologiques, a fait un bond mercredi, permettant ainsi aux dix personnes les plus riches des États-Unis d’ajouter des milliards de dollars à leur fortune.

Malgré l’incertitude autour du prochain président des États-Unis, les marchés boursiers ont grimpé en flèche mercredi avec les actions de grandes entreprises technologiques comme Amazon, Facebook et Microsoft en tête du rallye. D’ailleurs, l’indice Dow Jones des valeurs industrielles a augmenté de près de 400 points, soit 1,3 %, à la clôture du marché mercredi, tandis que le S&P 500 a progressé de 2,2 % et que le Nasdaq Composite, l’indice technologique, a grimpé de 3,9 %. Une telle augmentation ne peut que bénéficier aux personnes les plus riches du monde.

Certains experts de Wall Street ont attribué la montée en puissance des actions technologiques à la possibilité d’une scission au sein du Congrès, car il semble de moins en moins probable que les démocrates puissent reprendre le contrôle du Sénat. Selon NBC News, bien que les démocrates aient conservé le contrôle de la Chambre, les républicains ont remporté des courses importantes au Sénat dans l’Iowa et le Montana.


Ainsi, avec le rebond des actions technologiques, les dix personnes les plus riches des États-Unis, dont Jeff Bezos, Bill Gates et Mark Zuckerberg, ont gagné une valeur nette combinée de 28,2 milliards de dollars.

Le fondateur et PDG d’Amazon, Jeff Bezos, a été le premier à ouvrir la voie : sa valeur nette a augmenté de 10,5 milliards de dollars pour atteindre 190,6 milliards de dollars au total. Le titre Amazon a, quant à lui, augmenté de 6,3 % mercredi.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a gagné 8 milliards de dollars alors que les actions de Facebook ont augmenté de 8,3 %. Étant la quatrième personne la plus riche du monde, il dispose désormais d’une valeur nette de 105,5 milliards de dollars.

Bill Gates, la troisième personne la plus riche du monde, a vu sa fortune augmenter de 663 millions de dollars, ce qui porte sa valeur nette à 115,9 milliards de dollars. M. Gates, qui a cofondé Microsoft en 1975, a vendu ou cédé une grande partie de sa participation dans l’entreprise, mais il détient toujours environ 1 % des actions, qui ont augmenté de près de 5 % mercredi.

Un autre ancien dirigeant de Microsoft, Steve Ballmer, a gagné 2,8 milliards de dollars : sa valeur nette est passée à 73,5 milliards de dollars au milieu de la reprise du marché en partie parce qu’il détient une participation estimée à 3,5 % dans Microsoft.

Les cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont également vu leur fortune augmenter de 4 milliards et 3,8 milliards de dollars respectivement, alors que l’action de Google a fait un bond de plus de 6 %. Tous deux sont des actionnaires importants de l’entreprise mère de Google, Alphabet. M. Page vaut 77 milliards de dollars tandis que M. Brin vaut 74,9 milliards de dollars.

Cependant, parmi les dix personnes les plus riches des États-Unis, quatre ont vu leur fortune chuter mercredi. La valeur nette du PDG de Tesla, Elon Musk, a baissé d’environ 560 millions de dollars alors que les actions de son constructeur de véhicules électriques ont baissé de 0,7 %. Il détient 21 % des parts de la société et vaut désormais 93,1 milliards de dollars.

L’investisseur de renom, Warren Buffett, a également vu sa fortune diminuer légèrement, car son conglomérat d’investissement, Berkshire Hathaway, a vu ses actions chuter de 0,4 %, ce qui a réduit de 215 millions de dollars la valeur nette de M. Buffett, qui s’élève maintenant à 78 milliards de dollars.

Larry Ellison, cofondateur et directeur de la technologie du géant du logiciel, Oracle, dont il détient 35 % des actions, a perdu 391 millions de dollars, réduisant sa valeur nette à 75,1 milliards de dollars.

Enfin, Alice Walton, héritière de Walmart, a vu sa fortune chuter de 309 millions de dollars, car les actions de Walmart ont perdu 0,6 % mercredi, ce qui lui donne une valeur nette de 66,6 milliards de dollars.

Article traduit de Forbes US – Auteur : Sergei Klebnikov

<<< À lire également : Jeff Bezos Finance Une Bezos Academy Pour Les Enfants Pauvres >>>