L’influence en ligne est un bien précieux, recherché par beaucoup. La vraie magie, c’est que cette valeur peut être créée sans dépense monétaire. Au contraire, cela nécessite un travail acharné et une réflexion intelligente, de manière cohérente, au fil du temps. La règle, très simple, est la suivante : l’influence va avec le rendement.

 

Quelle quantité de production pourriez-vous générer si vous vous y mettiez vraiment ? Et si vous passiez la première heure de chaque jour en mode « production » ? Pourriez-vous créer une vidéo par semaine, un article par jour, un épisode de podcast par quinzaine et un livre chaque mois ? Il y a des gens qui le peuvent, et ils avancent parce qu’ils construisent un réseau de superfans ; des personnes qui les connaissent, les aiment et leur font confiance sans les avoir jamais rencontrés en personne. Leur production est exceptionnelle, cohérente, et les résultats les font paraître surhumains.

 

Arrêtez de renoncer trop tôt

Il m’arrive souvent de visiter des sites web d’entreprises, uniquement pour cliquer sur le blog et voir un seul article, datant de l’époque où le site a été lancé. Je vois sur YouTube des projets grandioses, promettant « de nouvelles vidéos chaque semaine », ou des podcasts s’engageant dans une série de 30 épisodes, qui s’arrêtent finalement au bout de six mois. Peut-être les créateurs n’ont-ils pas tout de suite vu l’intérêt de leur travail, alors ils ont abandonné. Peut-être ont-ils pensé qu’un engagement public serait suffisant pour les maintenir en vie. Ce n’était pas le cas.

Accroître la production consiste à se cloner soi-même et à transcender le temps et l’espace avec son message. L’article que vous avez passé 60 minutes à écrire, qui a été lu plus de 40 000 fois, vous donne un rapport rendement / influence intéressant. Il en va de même pour les vidéos, les newsletters, les livres et les podcasts. Certains créateurs ou chefs d’entreprise refusent de donner des conférences en direct si elles ne sont pas filmées. Ils passent tellement de temps à préparer leur discours qu’ils veulent le présenter de manière à ce qu’il puisse être visionné longtemps après l’événement.

 

Créativité + conscience commerciale

La production est maximisée lorsque la créativité rencontre la conscience commerciale. Les auteurs de best-sellers le font bien, souvent si bien qu’il est impossible de distinguer lequel est arrivé en premier, leur best-seller ou leur influence considérable. Parmi les auteurs qui publient avec une fréquence d’horloge, on trouve James Clear, auteur d’Atomic Habits, qui écrit à sa liste de diffusion tous les vendredis. Mark Manson envoie des hits tous les lundis et Seth Godin envoie un e-mail quotidien, chacun présentant une idée différente.

Dans tout secteur d’activité, il est possible d’apporter une valeur ajoutée cohérente et prolifique à un public, de renforcer son influence au fil du temps. Mes comptables envoient par e-mail à leur liste de clients une interprétation du briefing quotidien du gouvernement. Mon coiffeur publie chaque jour de nouvelles idées de style. C’est cette omniprésence qui mène à l’influence qui fait que leurs clients reviennent sans cesse et amènent leurs amis.

Gary Vaynerchuk maîtrise l’art du rendement qui mène à l’influence. Son équipe de contenu génère 80 à 100 éléments de contenu chaque jour. Chaque jour commence par un élément de « contenu pilier », sous la forme d’un vlog quotidien de haute qualité, d’un keynote, d’une émission de questions / réponses ou d’une autre vidéo. Ce contenu est ensuite transformé en des dizaines d’éléments de contenu plus petits, distribués sur toutes les plateformes, y compris des micro-contenus qui renvoient le trafic vers le contenu plus large. Gary Vaynerchuk a le même nombre d’heures dans la journée que tout le monde, mais sa production donne l’impression qu’il peut être partout.

Stefi Cohen, athlète de haut niveau et propriétaire d’un gymnase, n’a pas 825 000 followers sur Instagram parce qu’elle a passé du temps à suivre et à ne plus suivre, ou à apprendre les techniques de piratage pour augmenter son audience. Il n’y a pas de raccourcis. Elle s’est concentrée sur le résultat : devenir aussi forte que possible et obtenir des records du monde, tout en s’assurant que sa marque personnelle et son jeu de contenu étaient au même niveau d’excellence et en utilisant ses connaissances pour enseigner aux autres.

 

Demandez-vous « que puis-je faire pour mon public ? » et non l’inverse

Combien de fois avez-vous vu des sites web qui vous demandent de vous « inscrire à notre liste de diffusion », mais ne vous donnent aucune raison impérieuse de le faire ? Il est rare que quelqu’un se sépare de son adresse mail sans avoir d’indication précise. Les marques intelligentes donnent aux gens ce qu’ils veulent. Elles ne cessent d’apporter une valeur ajoutée et d’être remarquables, sous quelque forme que ce soit. Il peut s’agir d’un téléchargement gratuit, d’un code de réduction, d’un tas de contenus plus étonnants ou d’un article bouleversant. Cherchez à quoi cela pourrait ressembler pour vous, et mettez-le en pratique.

Augmentez votre rendement en supprimant les éléments non essentiels. Produisez au profit de la consommation. Concentrez votre attention sur ce qui vous semble facile et surpassez tous les autres. Cherchez des moyens de multiplier vos productions pour pouvoir en faire plus. Transcrivez vos épisodes de podcasts à l’aide d’un logiciel d’IA, créez des mini vidéos partageables à partir de vos webinaires, créez des tweets à partir de vos articles. Cherchez à réutiliser vos productions partout où vous le pouvez.

L’influence va avec la production, et la production n’est pas le fruit du hasard. Concrétisez votre projet et mettez-vous au travail.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Jodie Cook

 

 

<<< À lire également : États-Unis : Comment Les Influenceurs Vont-Ils Impacter Les Élections ? >>>