Nombreux sont ceux qui espèrent pouvoir partir en vacances cet été, en France ou à l’étranger. Lors de son interview sur CBS News dimanche 18 avril, le président de la République, Emmanuel Macron, a déclaré que la France allait « progressivement lever les restrictions au début du mois de mai », afin que le pays puisse s’organiser pour accueillir les citoyens français, européens et américains pendant la saison estivale.

 

L’objectif est que les touristes étrangers puissent venir en France munis d’un certificat de vaccination ou d’un test Covid-19 négatif. Pour ce faire, la France lance son propre pass sanitaire numérique (disponible sur l’application TousAntiCovid), qui sera testé jusqu’au 29 avril sur certains vols à destination de la Corse.

Si le gouvernement semble donner une lueur d’espoir, il reste encore du chemin à parcourir avant de pouvoir rouvrir les frontières françaises aux touristes internationaux : les écoles sont encore fermées tout comme les commerces non essentiels, les bars et les restaurants. En outre, un couvre-feu est toujours en vigueur et les taux de contamination quotidiens restent élevés.

Pour que la France puisse rouvrir ses frontières et accueillir à nouveau des touristes internationaux, voici les cinq chiffres clefs à retenir :

33 000. Actuellement, c’est la moyenne sur sept jours du nombre de nouveaux cas quotidiens. Bien que ce chiffre soit en baisse (après un pic le 3 novembre à plus de 56 225 cas), il est encore trop élevé pour permettre la réouverture du pays, ce que le gouvernement espère mettre en place en mai. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré au journal La Provence le 20 avril : « Nous amorçons une décroissance de l’épidémie […], mais cette diminution reste fragile. Nous sommes toujours à un niveau très élevé de l’épidémie ». De nombreux experts affirment qu’une ouverture à la mi-mai est trop anticipée au vu des dernières statistiques.

5000. C’est le seuil de contaminations quotidiennes qu’Emmanuel Macron a fixé pour pouvoir rouvrir entièrement les restaurants, les cafés et les bars (fermés depuis octobre 2020). Les chiffres actuels sont largement au-dessus de ce seuil.

19 h. Un couvre-feu à 19 h est toujours en vigueur en France. En définitive, les touristes internationaux ne peuvent pas venir en France tant que le confinement et le couvre-feu ne sont pas levés. Actuellement, les Français ne peuvent pas se déplacer à plus de 10 km de chez eux (30 km pour faire des courses).

19 %. Alors que la moitié des adultes américains ont déjà reçu une première dose de vaccin contre la Covid-19 et que tous les plus de 18 ans sont désormais éligibles à la vaccination, la situation est très différente en France. Dans l’Union européenne (UE), seuls 20 % des adultes ont reçu une première dose. En France, ce chiffre s’élève à 19 %. Les difficultés de l’UE à se procurer suffisamment de doses ont exacerbé ce problème. Toutefois, l’UE affirme désormais disposer d’assez de doses pour vacciner 70 % des adultes d’ici la mi-juillet, comme le rapporte The Local.

 

17 juin 2021. C’est la date à laquelle tous les pays de l’UE devront avoir mis en place le certificat vert numérique.

La France devra donc améliorer tous ces chiffres pour pouvoir rouvrir ses frontières aux touristes internationaux, comme l’a promis Emmanuel Macron.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

<<< À lire également : Covid 19 | La France dépasse les 100 000 morts, où en sont les autres pays ? >>>