Facebook annonce un programme de subvention de 100 millions de dollars pour les petites entreprises touchées par la pandémie de coronavirus. La majorité des subventions seront distribuées en espèces, avec quelques crédits publicitaires pour les services aux entreprises. Les entreprises n’ont pas besoin d’être sur Facebook, Instagram ou WhatsApp pour faire une demande.

 


« Nous avons écouté les petites entreprises pour comprendre comment nous pouvons les aider au mieux », écrit Sheryl Shanberg, directrice de l’exploitation de Facebook, dans un post publié mardi. « Nous avons entendu dire haut et fort qu’un soutien financier pourrait leur permettre de maintenir leurs activités et de payer les personnes qui ne peuvent pas venir travailler. C’est pourquoi j’annonce aujourd’hui que Facebook investit 100 millions de dollars pour aider 30 000 petites entreprises dans plus de 30 pays où nos employés vivent et travaillent ».

Le géant des médias sociaux estime que plus de 140 millions d’entreprises utilisent leurs applications chaque mois pour les aider dans leurs activités quotidiennes, comme la recherche de nouveaux clients, l’embauche d’employés et l’engagement dans leurs communautés. Facebook estime également que plus de 200 millions de personnes visitent chaque jour un profil d’entreprise Instagram.

« Ces dernières semaines, nous avons vu des exemples inspirants d’individus et de groupes qui s’entraident. Partout dans le monde, les gens se mobilisent pour relever l’énorme défi qui se présente à nous. Nous voulons nous aussi faire notre part », écrit Sheryl Shanberg.

Parmi les exemples mis en avant par l’entreprise, citons Unashamed Imaging, dirigée par Anesha Collins, une photographe de mariage basée en Floride qui utilise Facebook Live et IGTV pour informer les clients concernés, et Heavenly Soap, dirigée par Patti Gibbons, qui compense la perte de revenus en encourageant les ventes en ligne via Facebook ainsi qu’en envoyant directement des e-mails aux clients.

« Les petites entreprises sont le cœur de nos communautés, et bon nombre des personnes qui dirigent ces entreprises sont fortement touchées par la crise, d’autant plus que de plus en plus de personnes restent à la maison prudemment. Plus la crise se prolonge, plus les risques sont grands pour les petites entreprises et pour les moyens de subsistance de leurs propriétaires et de leurs employés », écrit Sheryl Shanberg.

Pour aider davantage les entreprises en difficulté aux États-Unis, la semaine dernière, la société a également annoncé son Business Hub, qui propose des ressources et des recommandations pour aider les petites entreprises à rester en contact avec leurs clients et à garder leur entreprise sur la bonne voie. Il comprend également un accès direct à des informations fiables et précises sur Covid-19 afin d’aider les entreprises à rester informées.

 

 

<<< À lire également : Facebook Interdit Les Publicités Promettant Un Remède Au Coronavirus >>>