Alors qu’une recrudescence des cas de coronavirus semble être en cours, le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a mis en garde contre une situation désastreuse dans son comté, qui enregistre son plus grand nombre de décès quotidiens depuis le début de la pandémie.

 

Principaux faits

  • Eric Garcetti a déclaré sur CBS News que Los Angeles signalait un nouveau cas de Covid-19 toutes les six secondes.
  • L’accélération de la propagation, selon Eric Garcetti, est due à la densité de la zone métropolitaine et au mélange des ménages pendant la période des fêtes.
  • Mais surtout, le maire démocrate a déclaré que le comté de Los Angeles voyait une nouvelle tendance inquiétante : le nombre de décès augmente parmi les personnes sans conditions préexistantes connues.
  • « 92% des décès antérieurs étaient des personnes qui avaient une condition sous-jacente », a déclaré Eric Garcetti, ajoutant : « Cela diminue rapidement ».

 

Citation importante

« Ce qui se passe à Los Angeles peut et va arriver à de nombreuses communautés à travers l’Amérique », a déclaré Eric Garcetti. « Si vous avez réuni deux foyers pour Noël, si vous êtes allé à une soirée pour le Nouvel An, même si c’est avec des gens que vous connaissez et que vous aimez… C’est là que le virus exploite cette faiblesse ».

 

Le contexte

En décembre, le comté de Los Angeles a doublé le nombre total de cas signalés tout au long de la pandémie, passant de 400 000 à 800 000. Depuis le début de la nouvelle année, le comté a enregistré ses troisième et cinquième plus grands nombres de nouveaux cas en un jour, soit 19 063 et 16 603. Une analyse des données de l’université Johns-Hopkins révèle que la Californie est l’État où le Covid-19 se propage le plus rapidement par personne. « Il s’agit de l’accélération la plus rapide de nouveaux cas qu’à tout autre moment de la pandémie », a déclaré le département de la santé publique du comté de Los Angeles. Les décès sont également à leur taux le plus élevé dans le comté de Los Angeles depuis le début de la pandémie, avec une moyenne de 177 par jour au cours de la semaine dernière. Environ 30% du total des décès dans le comté pendant la pandémie se sont produits depuis le 1er décembre.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Jemima McEvoy

 

<<< À lire également : Vaccination contre la Covid-19 : les dernières réponses aux interrogations >>>