Alors que le coronavirus originaire de Wuhan, ou « 2019 — nCoV », continue de se propager (on compte désormais 5 974 cas et 132 morts), de plus en plus d’entreprises tentent d’endiguer l’épidémie en suspendant certaines de leurs opérations commerciales et en limitant les déplacements.

McDonald’s et Disney font partie des premiers groupes ayant fermé leurs portes à la Chine dès la semaine dernière. Disney a fermé ses parcs d’attractions de Shanghai et de Hong Kong, tandis que McDonald’s a « suspendu son activité » dans cinq villes de la province du Hubei, noyau de la pandémie.

Starbucks a rapidement fait de même, fermant plus de la moitié de ses 4 100 enseignes en Chine continentale. Par la suite, d’autres marques ont suivi le mouvement, comme le groupe H & M qui a selon Reuters fermé 45 boutiques et suspendu les déplacements professionnels de ses employés vers la Chine. De même, IKEA et Swatch ont fermé temporairement leurs boutiques à Wuhan, tandis que le conglomérat japonais Fast Retailing (qui détient notamment les marques Uniqlo et Comptoir des Cotonniers) a fermé les portes de non loin de 100 magasins Uniqlo dans le Hubei.

De nombreuses chaînes d’hôtels, comme Marriott, Hyatt et Hilton, ont également suspendu certaines de leurs opérations avec Wuhan et la province du Hubei. Quant aux tour-opérateurs, certains comme Carnival et Royal Carribean Cruises ont interrompu certains voyages organisés. Même décision pour le groupe de loisirs américain MGM Resorts, qui a réduit ses effectifs lors du Nouvel An lunaire à Macao le week-end dernier.

D’autres grandes entreprises prennent également des précautions et restreignent les déplacements de leurs employés vers la Chine. Facebook et Microsoft ont par exemple demandé à tout leur personnel de repousser les déplacements non essentiels vers la Chine. De grandes banques, comme Standard Chartered et Commonwealth Bank, ont également conseillé à leurs employés d’éviter tout voyage vers la Chine. Nippon Steel Corporation et LG Electronics, basées respectivement au Japon et en Corée du Sud, interdisent aussi les déplacements depuis et vers la Chine à leur personnel. D’autres entreprises, comme Fiat Chrysler Automobiles, General Motors et Ford, font de même et limitent les déplacements professionnels vers la région de Wuhan, sans pour autant suspendre les déplacements vers le reste de la Chine.

Le gouvernement chinois a pris la décision de confiner plus d’une dizaine d’agglomérations afin de placer le coronavirus en quarantaine. Résultat : 50 millions de personnes voient leurs déplacements annulés ou restreints. Mais si vous avez déjà réservé votre voyage vers la Chine, n’ayez crainte : nombre de compagnies aériennes, d’hôtels, de plateformes de réservation et d’agences de voyages proposent des annulations gratuites et des changements de date.