L’emailing détient généralement un bon retour sur investissement (ROI). C’est pourquoi l’envoi d’emails demeure parmi les actions de marketing préférées des entreprises. Néanmoins, réussir ses campagnes demande un vrai travail stratégique et opérationnel. Sans cela, vos messages risquent de ne jamais être lus, ou pire, d’atterrir dans les spams de vos destinataires. Vous aimeriez vous lancer dans les campagnes d’emailing ou vous perfectionner dans ce domaine ? Vous souhaitez booster votre nombre d’ouvertures, de clics mais aussi éviter la case spams ? Découvrez vite les meilleurs conseils et bonnes pratiques pour faire cartonner vos emailings en 2020 !

Définissez une vraie stratégie d’emailing


Qui dit réussite d’une campagne d’emailing, dit création d’une stratégie d’emailing efficace ! En effet, comme pour chaque domaine du marketing, des réseaux sociaux en passant par le référencement, il est essentiel de définir une stratégie pour vos envois d’emails. Travaillez sur les grandes lignes, en définissant les objectifs, les cibles et les messages à faire passer. Puis, établissez un plan d’actions. Dans le cadre du marketing automation, cette stratégie est même essentielle puisqu’elle détermine un scénario d’actions en fonction de chaque prospect. Les questions plus opérationnelles et techniques seront à élucider dans un second temps.

Ajoutez plus d’humain dans vos emailings

Un expéditeur avec un prénom et un nom

Si vos lecteurs ont l’impression d’avoir affaire à un robot, ils n’auront pas forcément envie d’ouvrir vos emails. En effet, pour que la communication fonctionne entre une entreprise et son client, il est nécessaire de personnaliser l’approche. Ça passe non seulement par le message en lui-même, mais également par l’expéditeur. Ajouter un caractère humain à son emailing permet de rassurer le client et de générer un sentiment de proximité. La personne qui reçoit l’email se méfie moins de l’expéditeur, alors elle clique. Pour appliquer cette méthode, pensez à mettre un prénom voire un nom avant celui de votre marque dans la case « expéditeur ». Vous pourrez d’ailleurs réutiliser cette fausse identité pour créer une éventuelle mascotte à intégrer à votre stratégie de communication globale. S’il s’agit de votre entreprise ou que vous êtes freelance, vous pouvez évidemment mettre le vôtre.

Une adresse de réponse valide et consultée

Vous évoluez dans l’univers du B2B ? N’oubliez pas d’ajouter une adresse de réponse afin que vos potentiels prospects puissent vous répondre. Zapper cette étape constitue une grave erreur en emailing. Cela va de soi, mais assurez-vous d’insérer une adresse email valide, à laquelle une personne (vous ou une autre) pourra répondre facilement.

Couplez votre logiciel d’emailing avec un CRM

Comme on l’a vu plus haut, il est indispensable d’adapter son discours en fonction du profil et des besoins de ses contacts. Le CRM est lié au système d’information de l’entreprise, qui détient notamment beaucoup d’informations sur les prospects et les clients. D’un point de vue purement commercial, il est aujourd’hui possible de lier un CRM et une solution d’emailing pour une meilleure gestion de ses prospects. En effet, c’est grâce à cette combinaison que vous pourrez cibler correctement les différents profils (par secteur d’activité, sexe, panier moyen, etc) afin d’optimiser l’impact de vos campagnes. Une bonne alternative si vous avez une très grande base de contacts et une équipe commerciale dédiée.

Nettoyez votre base de contacts régulièrement

Pour optimiser ses campagnes emailing, rien de mieux que de conserver une base de contacts saine. Pour cela, enlevez les doublons, les emails erronés ou non actifs, etc. Votre base de données bien nettoyée vous permettra de faire remonter votre taux de déverabilité. Si possible, essayez de corriger les éventuelles fautes d’orthographe dans les emails. Assainir ses listes de contacts peut prendre du temps mais vous y verrez non seulement beaucoup plus clair, et vos résultats seront également meilleurs.

Travaillez efficacement le contenu et la forme

Rédigez un sujet d’email impactant

Le sujet de votre emailing est important, et pour cause : il s’agit d’une des premières informations visibles dans sa boîte email. N’oubliez donc pas de lui accorder l’attention qu’il mérite. C’est bien simple : pour donner aux gens envie d’ouvrir votre email, il faut que le titre soit assez percutant. Dans l’idéal, évitez de rédiger un sujet dépassant les 50 caractères. Celui-ci doit rester court, avec des mots incitant à l’action, suscitant l’émotion (le souvenir, un projet futur, etc). Le titre de l’email doit être assez clair afin que le lecteur puisse comprendre ce qu’il contient avant même de l’ouvrir. Il faut savoir qu’il existe de nombreux mots interdits qui peuvent amener votre emailing directement dans les SPAMS de vos destinataires. De façon générale, il faut éviter le vocabulaire trop commercial, incitant au clic sans aucune subtilité. N’hésitez pas à rechercher la liste de ces mots sur les moteurs de recherche.

Faites attention à l’email trop formaté

Si les newsletters fonctionnent bien auprès de la cible B2C, les emails graphiques et trop formatés ne correspondent pas toujours au secteur B2B. Votre clientèle est principalement professionnelle ? À ce moment-là, il est généralement plus pertinent d’envoyer un message ressemblant à un email « classique » pour renforcer le sentiment de proximité, essentiel pour communiquer efficacement avec les entreprises.

Adaptez vos emailings au mobile

La majorité des emails sont lus sur mobile, et ce phénomène continue de s’accroître. C’est un paramètre à prendre en compte dans la conception de son emailing. Afin d’optimiser la version mobile, évitez donc les images trop lourdes (longues à charger) et faites attention à la taille de vos paragraphes. En effet, les textes longs sont plus pénibles à lire sur un smartphone, ce qui fait décrocher plus rapidement les lecteurs. Heureusement, il existe des solutions d’emailing professionnelles qui proposent des adaptions pour la lecture sur mobile.

Générez davantage d’actions

L’objectif principal de l’emailing est de provoquer une action de la part de vos lecteurs. C’est exactement la raison pour laquelle le call-to-action est indispensable dans chaque emailing.  Grâce à cette incitation à l’action (découverte d’un article, achat d’un service, prise de contact directe, etc), vous multiplierez votre ROI. Mais ce n’est pas tout : plus vous ajouterez de liens dans votre emailing, plus ceux-ci auront une chance d’être cliqués. N’oubliez pas également d’insérer des liens sur vos images. Il s’agit d’un moyen supplémentaire d’attirer des visiteurs sur votre site web.

Vérifiez votre emailing avant d’expédier

Analysez le rendu graphique

Il faut le savoir : un emailing ne s’affiche pas de la même façon d’une messagerie à l’autre. C’est pourquoi il est essentiel de réaliser des tests de rendus avant d’envoyer. Si vous possédez plusieurs boites d’emails (outlook gmail, hotmail, etc), n’hésitez pas à vous envoyer des tests à différents endroits. Cela vous permettra de comparer les rendus et de les optimiser. Bon à savoir : pour gagner du temps, certains logiciels proposent également des tests d’envoi. Faites aussi les tests sur ordinateur et mobile, comme vu précédemment.

Checkez tous les liens et les informations d’envoi

Evidemment, avant d’envoyer ou de programmer votre emailing, pensez bien à vérifier les liens et les informations d’envoi. Si le lien du call-to-action est mauvais, vous n’aurez pas les retours escomptés, de même que si vous expédiez à la mauvaise liste de contacts. Ne soyez pas trop pressé de délivrer votre message à vos prospects ou vos clients. En allant trop vite, vous risquez de faire des erreurs et donc, de faire baisser votre ROI.

Lancez la campagne au bon moment

Pour la réussite d’une campagne d’emailing, il faut également l’envoyer au moment où vos lecteurs seront le plus enclin à cliquer. Pour déterminer le bon moment, il vous faudra sûrement réaliser de nombreux tests sur différents jours et créneaux horaires au fur et à mesure de vos envois. Vous taux d’ouverture et de clics vous donneront des indications sur le meilleur timing pour optimiser vos emailings, une information qui sera à recouper avec d’autres paramètres (expéditeur, sujet, corps de l’email, etc).

Analysez les résultats de vos campagnes

Quel que soit le logiciel d’emailing que vous utiliserez, vous aurez accès à de nombreuses données au sujet de vos campagnes.  Taux d’ouverture et clics, liens cliqués, contacts erronés ou indelivrables, localisation des lecteurs, etc. Avec ces statistiques détaillées, vous pourrez savoir si votre emailing a fonctionné ou pas. Elles constituent une véritable mine d’or à exploiter, dans le but de booster encore mieux vos campagnes d’emailing. Il faudra également mettre en parallèle vos campagnes emailing à des campagnes d’SMS Marketing qui peuvent être complémentaires.

Vous possédez désormais toutes les clés pour créer et optimiser vos emailings, notamment dans le but de convertir vos prospects en clients, ou de fidéliser vos clients. À vos claviers !