Gordon Moore, la 48ème personne la plus riche du monde, a perdu un milliard de dollars de sa fortune vendredi, alors que les actions d’Intel ont chuté en raison des résultats décevants du troisième trimestre.

 

Les actions d’Intel, que Gordon Moore a cofondée en 1968, ont chuté de près de 11% vendredi, abaissant la fortune nette de Gordon Moore d’un milliard de dollars, à 9,9 milliards de dollars. L’entrepreneur technologique de 91 ans détient toujours environ 4% des parts de la société.

Les actions d’Intel ont plongé suite aux résultats mitigés du troisième trimestre, annoncés jeudi après la fermeture des marchés. Bien que les bénéfices de la société aient été pour la plupart conformes aux attentes des analystes, les chiffres ont cependant déçu les investisseurs, qui ont vendu des actions en masse vendredi. Le chiffre d’affaires de la société de 18,3 milliards de dollars au troisième trimestre, qui s’est terminé le 26 septembre, a diminué de 4% par rapport au trimestre d’il y a un an et une augmentation de 20% du chiffre d’affaires au deuxième trimestre de cette année, selon un communiqué. Le Data Center Group d’Intel, qui tire ses revenus des entreprises et des clients gouvernementaux, a réalisé un chiffre d’affaires de 5,91 milliards de dollars au cours du trimestre, soit une baisse de 7% par rapport aux estimations de 6,21 milliards de dollars, selon les analystes interrogés par FactSet.

De plus, la Bank of America a dégradé la note d’Intel vendredi, la faisant passer à « sous-performance » suite au rapport sur les bénéfices, ce qui a ajouté à la faiblesse du titre. La banque a averti les investisseurs que la société était confrontée à « des défis croissants sur de multiples fronts ».

Les actions d’Intel sont en baisse de plus de 20% depuis le début de l’année en raison de la pandémie de coronavirus, alors que le S&P 500 est en hausse de près de 7%.

Pionnier de la Silicon Valley, Gordon Moore a été PDG d’Intel de 1975 à 1987 et président de la société de 1979 à 1997. Il est devenu célèbre pour avoir prédit, il y a 55 ans, que la puissance de traitement des ordinateurs doublerait chaque année, une idée qui a été connue sous le nom de « loi de Moore ».

Après avoir quitté Intel, Gordon Moore et sa femme ont lancé la Gordon and Betty Moore Foundation en 2000. Elle dispose de plus de 6 milliards de dollars d’actifs et distribue 300 millions de dollars de subventions chaque année pour soutenir des causes telles que la préservation de l’environnement, les soins aux patients, la recherche scientifique et les projets dans la région de la baie de San Francisco. Gordon Moore et son épouse ont également rejoint le Giving Pledge en 2012, promettant de faire don de la moitié de leur fortune à des causes caritatives.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Sergei Klebnikov

 

<<< À lire également : Les 25 Donateurs Les Plus Généreux Des États-Unis >>>