« Vingt millions d’Américains ont perdu leur travail durant la pandémie », a indiqué Joe Biden lors de son discours devant le Congrès la semaine dernière. « Parallèlement, environ 650 milliardaires américains ont vu leur valeur nette augmenter de plus de 1000 milliards de dollars… Ces milliardaires valent désormais plus de 4 000 milliards de dollars. »


Selon les données de Forbes, ces affirmations sont vraies, mais les chiffres sont en réalité légèrement plus élevés. À la clôture de la bourse le 28 avril, la richesse totale des milliardaires américains s’élevait à 4600 milliards de dollars, soit une hausse de 35 % par rapport aux 3400 milliards de dollars enregistrés à l’ouverture des marchés le 1er janvier 2020, au début de la pandémie.

En d’autres termes, les milliardaires américains se sont enrichis d’environ 1200 milliards de dollars durant la pandémie.

Après plus d’un an de restrictions sanitaires et un pic du chômage, les marchés sont en plein essor, entraînant une augmentation de la valeur des plans 401(k) (système d’épargne retraite par capitalisation très largement utilisé aux États-Unis, NDLR.), IRA (Individual Retirement Account, Compte individuel d’épargne retraite) et autres comptes d’investissement des Américains partout dans le monde. Le S&P 500 enregistre une hausse de 29 % depuis le 1er janvier 2020, et cela malgré la crise sanitaire. Le Dow Jones Industrial Average enregistre également une hausse de 19 %. Étant donné qu’une grande partie de leurs richesses est liée à des entreprises individuelles ou à des portefeuilles d’investissements dans des capitaux d’investissement ou des fonds spéculatifs auxquels les Américains moyens n’ont pas accès, de nombreux milliardaires outre-Atlantique s’en sortent donc plutôt bien. Près de 75 % des 722 milliardaires américains sont aussi riches, voire plus riches, qu’avant la pandémie. Certains se sont enrichis de milliards de dollars, de dizaines de milliards de dollars, voire de centaines de milliards de dollars.

Vingt milliardaires représentent plus de la moitié de l’augmentation de la fortune de l’ensemble des milliardaires américains. Le grand gagnant, en termes de dollars, est Elon Musk, qui a connu un parcours incroyable depuis le début de l’année 2020. La valeur nette du PDG de Tesla et de SpaceX a grimpé en flèche (+540 %), passant d’environ 27 milliards de dollars début janvier 2020 à plus de 170 milliards de dollars aujourd’hui. Elon Musk peut remercier l’action Tesla, qui a enregistré une hausse de plus de 700 % (grâce à l’enthousiasme pour le constructeur de véhicules électriques), les importantes attributions d’options d’achat d’actions Tesla et un tour de table de 850 millions de dollars pour SpaceX. Ce tour de table a porté la valorisation de la société privée de vols spatiaux à 74 milliards de dollars. Début janvier 2021, Elon Musk a été brièvement la personne la plus riche au monde, mais il est depuis retombé à la troisième place.

Jeff Bezos, la personne la plus riche au monde, a augmenté sa fortune durant la pandémie. Les actions d’Amazon ont enregistré une hausse de 87 % au cours des 15 derniers mois, les acheteurs confinés chez eux ayant afflué vers le géant du commerce en ligne pendant la pandémie. Ainsi, Jeff Bezos s’est enrichi de 86 milliards de dollars depuis janvier 2020. Selon Forbes, Jeff Bezos est la première personne de l’histoire à valoir plus de 200 milliards de dollars.

Parmi les autres grands gagnants, l’on retrouve les cofondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, qui valent respectivement 102 milliards de dollars et 99 milliards de dollars, soit une augmentation de 40 milliards de dollars chacun depuis le début de la pandémie. Ils font partie des 15 milliardaires dans le secteur des technologies à figurer parmi les 25 plus gros gagnants depuis le début de la crise sanitaire.

Combien ont gagné les plus grosses fortunes ?

Les dix plus grands gagnants ont ajouté un montant total de 488 milliards de dollars à leur fortune depuis le début de l’année 2020.

Milliardaire Source de richesse Gains (depuis le 01/01/2020)
Elon Musk Tesla, SpaceX +144 milliards $
Jeff Bezos Amazon +86 milliards $
Larry Page Google +42 milliards $
Sergey Brin Google +41 milliards $
Daniel Gilbert Quicken Loans +40 milliards $
Mark Zuckerberg Facebook +35 milliards $
Larry Ellison Oracle +34 milliards $
MacKenzie Scott Amazon +25 milliards $
Bill Gates Microsoft +22 milliards $
Michael Dell Dell Computers +19 milliards $

Les milliardaires ne sont pas seulement plus riches depuis le début de la pandémie, ils sont également plus nombreux. Un nombre record de 493 nouvelles personnalités ont rejoint le classement Forbes des milliardaires cette année, soit près d’un nouveau milliardaire toutes les 17 heures entre mars 2020 et mars 2021, dont 98 sont originaires des États-Unis. Parmi eux, l’on retrouve des visages célèbres comme Kim Kardashian West, le cinéaste Tyler Perry et le PDG d’Apple, Tim Cook. Parmi ces nouveaux milliardaires, l’on trouve également dix nouvelles personnalités qui se sont enrichies en surfant sur la vague SPAC, comme le magnat de la télédétection par laser (ou lidar), Austin Russell, et les SPAC serial-sponsors, Chamath Palihapitiya et Bill Foley. Avec l’envolée des cryptomonnaies, neuf nouveaux cryptomilliardaires ont vu le jour, dont les jumeaux Winklevoss, le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, et l’investisseur de la Silicon Valley, Tim Draper.

Enfin, il y a ceux qui ont fait fortune par le biais de la lutte contre la Covid-19, c’est le cas notamment d’August Troendle, dont la société Medpace aide les entreprises pharmaceutiques à mener des essais cliniques pour les médicaments contre la Covid-19, et des trois actionnaires américains de Moderna : Timothy Springer, Noubar Afeyan et Robert Langer.

Cependant, tous les milliardaires ne sont pas sortis gagnants de cette crise. La fortune de certains magnats du pétrole, comme Harold Hamm ou George Kaiser, est moins élevée qu’au début de l’année 2021, car le secteur de l’énergie a mis du temps à se redresser. De nombreux magnats de l’immobilier sont également confrontés à des vents contraires, car le commerce de détail est en difficulté et la demande pour des espaces de bureaux a fortement diminué. De ce fait, de nombreux milliardaires américains ont vu leur fortune diminuer, comme Jeff Sutton, Jerry Speyer ou Donald Trump. Selon les données de Forbes, la valeur nette de l’ancien président des États-Unis s’élève à 2,4 milliards de dollars, contre 3,1 milliards avant la pandémie.

Les dernières annonces du gouvernement Biden pourraient également avoir une incidence sur la fortune des milliardaires américains. En effet, lors de son discours devant le Congrès, Joe Biden a détaillé les propositions d’augmentation des impôts pour les ultra-riches, notamment en haussant le taux supérieur d’imposition sur le revenu et le taux supérieur d’imposition sur les gains en capital à long terme. « Parfois, je suis en désaccord avec mes amis du parti démocrate », a déclaré Joe Biden. « Je pense que vous devriez pouvoir devenir un milliardaire et un millionnaire, tout en payant votre juste part. »

Le S&P 500 a enregistré une hausse de 0,68 % jeudi 29 avril, après le discours du président américain. La richesse des milliardaires américains, quant à elle, a augmenté de près de 5 %, ce qui les a enrichis de 200 milliards de dollars en une seule journée.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Chase Peterson-Withorn

<<< À lire également : Le classement des 5 milliardaires les plus riches du monde | Exclusif >>>