445 000 supporters étrangers attendus entre septembre et octobre 2023, entre 15 et 20 millions de touristes étrangers attendus pendant et immédiatement après les JO 2024… les chiffres transmis en juin 2018 par la Fédération Française de Rugby et la Confédération des Acteurs du Tourisme résument, presque à eux seuls, l’élan conséquent que va connaître le secteur hôtelier grâce aux prochains évènements internationaux accueillis par la France.

Au cours des années précédant et suivant de tels évènements, la destination choisie profite d’une très forte exposition médiatique, servant son capital image et son attractivité, pour un bilan globalement positif sur le secteur de l’hôtellerie-restauration. Ce fut le cas notamment pour Barcelone lors de l’accueil des Jeux Olympiques de 1992, pour Pékin en 2008, ou plus récemment pour Londres en 2012.

A Barcelone, les bénéfices économiques et sociaux des Jeux Olympiques se sont fait ressentir sur le long terme. De 1990, veille de l’évènement, à 1997, sept années plus tard, le nombre d’établissements hôteliers y a augmenté de + 40 %*et le nombre de chambres de + 48 %*. Le nombre de visiteurs enregistrait parallèlement une hausse de + 65 %* et la ville de Barcelone gagnait, sur cette même période, 7 points de taux d’occupation hôtelier**.

Avec l’accueil des JO 2012, la capitale britannique a elle aussi connu une augmentation de son offre hôtelière. Londres a par ailleurs enregistré une augmentation du revenu par chambre sur l’ensemble du pays, une évolution se poursuivant encore à ce jour.

L’accueil de la Coupe du Monde de Rugby en 2023 et des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, devrait apporter à la France une dynamique équivalente. Lors d’une interview, Christian Mantei, Directeur Général d’Atout France, partageait des indicateurs confirmant le fort potentiel des évènements internationaux prochainement accueillis sur le territoire Français. Les JO 2024 devraient ainsi accueillir 500 000 spectateurs et 3 milliards de téléspectateurs ; la quarante-deuxième édition de la Ryder Cup qui a eu lieu il y a quelques jours au Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines a attiré 200 000 spectateurs et 1 milliard de téléspectateurs.

Bien préparée, grâce à la mobilisation de l’investissement et des expertises françaises en matière d’accueil touristique et d’organisation, la tenue en France des prochains évènements internationaux pourra apporter une très belle dynamique pour le secteur hôtelier comme un impact économique et social durable.