X

Black Friday : Des Ventes Qui Stagnent Dans Le Monde, Une Légère Hausse En France

Source : Getty

Ce week-end s’est clôturée l’édition 2020 du French Black Friday. Criteo, acteur phare de la French Tech dresse un bilan assez mitigé.

A trois semaines de Noël, et dans un contexte de crise, les “Black Friday” français était attendu par tous les retailers de France et de Navarre. Les données ont été recueillies par Criteo, acteur international du reciblage de publicité sur Internet, issues de 95 millions de transactions au quatrième trimestre jusqu’à ce jour, auprès de plus de 300 détaillants français.

Les retailers ont bien joué le jeu et ont repoussé le Black Friday

Ces dernières semaines, le Black Friday était sur toutes les lèvres. Et pour cause : la fermeture des commerces « non essentiels » a entraîné de nouvelles discussions autour de ce temps fort commercial. Après avoir annoncé son report d’une semaine, les annonceurs ont dû rapidement revoir leurs plans et stratégies marketing. Une décision qui semble avoir été respectée et appliquée par l’ensemble des retailers et ce, dans un délai très court. En effet, Criteo a observé une baisse de 26 % en glissement annuel (le vendredi 27 novembre 2020 correspondant à la journée du Black Friday dans le monde hors France vs 29 novembre 2019 date du Black Friday dans le monde y compris la France).

Cependant, Criteo observe un pic de + 127 % des ventes par rapport à la moyenne d’octobre. Un chiffre qui s’explique notamment par une année particulière durant laquelle les commerçants ont multiplié les périodes de promotions mais aussi, sans doute, par une habitude instaurée dans le comportement des Français d’effectuer des achats juste après Thanksgiving comme le veut la tradition.

A l’international, le Black Friday 2020 (vendredi 27 novembre) n’a pas connu de croissance. En effet, la croissance observée par Criteo est de 0 % avec même -5 % aux Etats-Unis – ceci est notamment dû au fait que les périodes de promotions se sont étalées sur plusieurs semaines et que le e-commerce connaît en cette année si spéciale une croissance très importante.

Le Black Friday 2020, l’exception française

Du 27 novembre (date du Black Friday mondial hors France) au 4 décembre (date du Black Friday français), Criteo a observé une croissance de 32 % des transactions en France par rapport à la même période l’an passé. Cette croissance témoigne de l’importance pour les Français de profiter de promotions intéressantes pour leurs achats de Noël – promotions qui se sont étalées dans le temps cette année par rapport à une année traditionnelle.

Criteo a également observé le comportement des consommateurs le jour du Black Friday français, le vendredi 4 décembre. Durant cette journée, Criteo constate une croissance des transactions de +247 % par rapport à vendredi d’octobre (mois qui n’est pas marqué par des promotions).

Le Black Friday français (4 décembre) a-t-il été davantage plébiscité que le Black Friday l’an passé ? La réponse est oui, Criteo ayant observé une croissance de 11 % des transactions le 4 décembre 2020 par rapport au 29 novembre 2019 (date du Black Friday de l’an passé).

Qu’ont acheté les Français durant cette période de promotion ?

Il ne fait plus aucun doute que le Black Friday marque le coup d’envoi des achats de Noël. Criteo a observé, sur la période du 27 novembre au 4 décembre, une croissance des transactions de 600 % pour les jouets, ou encore une croissance de 100 à 150 % pour les secteurs de la beauté ou encore des accessoires de mode.

Le succès du e-commerce n’est plus à prouver en cette année si spéciale

Criteo a observé le comportement d’achats des Français auprès des commerçants proposant à la fois des ventes physiques via des magasins et des ventes en ligne via le e-commerce. Le constat est sans appel, le e-commerce a permis durant le second confinement aux commerçants de compenser à hauteur de 25 à 50 % leur chiffre d’affaire.

 

<<< A lire également : Les Chiffres Fous Du Black Friday Et Du Cyber Monday >>>

 

Catégories : Business
Etiquettes black friday

Lire les commentaires (0)