Après 27 ans de mariage, Bill et Melinda Gates divorcent. Le couple de milliardaires influents à la tête de la plus grande fondation privée du monde a annoncé la nouvelle chacun sur son compte Twitter. 

 

Dans la demande de divorce, le couple a déclaré que leur mariage était « irrémédiablement brisé ». Bill et Melinda Gates resteront co-présidents de la Fondation Bill et Melinda Gates, et ils continueront à travailler ensemble pour élaborer les stratégies de la fondation et en définir la direction, selon un porte-parole.

L’annonce du divorce du couple le plus influent sur la scène internationale laisse plusieurs questions sans réponse sur leur fortune. On ne sait pas comment le couple va diviser ses biens ni s’il a signé un contrat de mariage, mais en raison de l’ampleur de sa fortune, le divorce sera probablement l’un des plus importants de l’histoire. Bill Gates, qui a cofondé Microsoft en 1975, vaut 130,5 milliards de dollars, ce qui fait de lui la quatrième personne la plus riche du monde, selon Forbes. Le milliardaire est devenu la personne la plus riche du monde, avec une fortune de 12,9 milliards de dollars, en 1995, un an après son mariage avec Melinda. Selon la demande de divorce, Bill et Melinda Gates sont actuellement séparés et ont signé un contrat qui dicte la manière dont le couple gèrera ses finances lorsqu’il vivra séparément. Ils ont demandé au tribunal de diviser leurs biens en fonction des termes du contrat de séparation, mais les détails dudit contrat n’ont pas été divulgués. La demande de divorce ne fait pas mention d’un contrat de mariage, mais cela ne signifie pas qu’ils n’en ont pas, puisqu’ils ne sont pas obligés de tout divulguer dans la demande.

Pour compliquer davantage les choses, l’État de Washington, où résident Bill et Melinda Gates, est un État où le régime de la communauté de biens est en vigueur. Cela signifie que tous les biens acquis par l’une ou l’autre des parties pendant le mariage sont considérés comme communs et généralement divisés à parts égales au moment du divorce en l’absence de contrat de mariage. Toutefois, les parties peuvent convenir de diviser leurs biens d’une manière « juste et équitable », ce qui peut donner lieu à des règlements qui ne sont pas nécessairement à parts égales, a expliqué à Forbes Janet George, avocate spécialisée dans les divorces au cabinet McKinley Irvin à Washington. Prenons l’exemple de Jeff Bezos et de son ex-femme, MacKenzie Scott. Le fondateur du géant de la vente en ligne a donné à son ex-femme un quart de sa participation dans Amazon. Si Bill et Melinda Gates décidaient de partager leur fortune à parts égales, la fortune de Melinda Gates s’élèverait alors à 65,25 milliards de dollars, soit plus que MacKenzie Scott, dont la fortune s’élève à 59,8 milliards de dollars (MacKenzie Scott a fait don de 5,8 milliards de dollars à plusieurs organisations caritatives l’année dernière).

Forbes a dressé une liste des divorces de milliardaires les plus chers de l’histoire, du moins lorsque les détails du divorce ont été divulgués. Dans certains cas, comme la séparation entre Sergey Brin et Anne Wojcicki, le montant de l’accord n’est pas connu, car les documents du divorce étaient scellés.

Voici donc les cinq plus gros divorces de milliardaires, par ordre décroissant.

#1. Jeff Bezos et MacKenzie Scott : au moins 35 milliards de dollars

Le couple s’est rencontré alors qu’ils travaillaient tous les deux pour le fonds spéculatif D.E. Shaw à New York. Après le déménagement à Seattle, MacKenzie Scott a aidé Jeff Bezos à faire décoller Amazon. En avril 2019, ils ont annoncé les modalités de leur divorce : MacKenzie Scott a reçu 4 % des actions en circulation d’Amazon. À l’époque, ces parts valaient plus de 35 milliards de dollars. Désormais, ces parts valent bien plus puisque l’action Amazon a augmenté de près de 75 % depuis 2019. Jeff Bezos a conservé, quant à lui, la totalité de la société Blue Origin et le Washington Post. Une fois le divorce prononcé, MacKenzie Scott s’est remariée en mars 2021. Elle est devenue la troisième femme la plus riche du monde.

#2. Bill et Sue Gross : 1,3 milliard de dollars

La séparation assez chaotique du couple Gross n’a pas fait que des heureux. En 2016, Sue Gross a demandé le divorce de son époux, le fondateur de la société de gestion d’actifs Pimco. Au terme du divorce, elle est repartie avec une fortune de 1,3 milliard de dollars. Ce montant comprenait une maison de 36 millions de dollars à Laguna Beach et un tableau attribué à Picasso, revendu par la suite pour 35 millions de dollars. Bill Gross a tenté de garder l’un de leurs trois chats, mais son ex-femme a fini par en obtenir la garde. Par ailleurs, Bill Gross a perdu sa place dans le classement Forbes 400 en 2018, après 14 années consécutives dans le classement.

#3. Harold Hamm et Sue Ann Arnall : 975 millions de dollars

Après trois ans d’une procédure judiciaire féroce, le magnat du pétrole, Harold Hamm, a tenté en 2015 de mettre un terme à son mariage de 26 ans avec Sue Ann Arnall (sans contrat de mariage) en lui signant un chèque d’un montant de 974 790 317,77 dollars, provenant de son compte Morgan Stanley. Sue Ann Arnall a d’abord déposé ce chèque, mais a ensuite changé d’avis et a décidé qu’elle en voulait plus et a déposé un recours pour obtenir une part plus importante de la fortune de 13,7 milliards de dollars de son mari, liée à sa participation à hauteur de 75 % dans la société cotée en bourse Continental Resources. En avril 2015, la Cour suprême de l’Oklahoma a mis fin à cette saga en accédant à la requête d’Harold Hamm. La Cour suprême a précisé que Sue Ann Arnall avait accepté le règlement en signant et en déposant le chèque. Par la suite, Sue Ann Arnall a financé un comité d’action politique qui a réussi à déloger le juge qui a présidé le divorce.

#4. Steve et Elaine Wynn : 850 millions de dollars

Les cofondateurs de la chaîne de casinos Wynn Resorts ont divorcé (pour la seconde fois) en 2010. L’accord prévoyait qu’Elaine Wynn, membre du conseil d’administration de Wynn Resorts depuis 2002, recevrait 11 millions d’actions, dont la valeur était alors estimée à 795 millions de dollars. Par ailleurs, Steve Wynn a vendu 114 millions de dollars d’actions cette année-là, dont une partie, si ce n’est la totalité, est allée à son ex-femme dans le cadre de l’accord de divorce. Elaine Wynn a ensuite intenté un procès à Wynn Resorts en 2012 afin de vendre une partie de sa participation de 9 %. Elle a été expulsée du conseil d’administration trois ans plus tard.

Après que Steve Wynn a quitté son poste de PDG et de président en février 2018 sur fond d’accusations de harcèlement sexuel, il a vendu toutes ses actions. Elaine Wynn, dont la fortune s’élève actuellement 2,3 milliards de dollars, est l’actionnaire individuel le plus important de Wynn Resorts.

#5. Roy E. et Patricia Disney : 600 millions de dollars

Roy E. Disney et sa femme ont demandé le divorce en 2007, après 52 ans de mariage. Roy E. Disney, un neveu de Walt Disney, valait à l’époque environ 1,3 milliard de dollars. Alors qu’il figurait auparavant dans le palmarès Forbes 400, il a perdu près de la moitié de sa fortune dans le divorce et a été rayé de la liste. En 2008, il a épousé la scénariste et productrice, Leslie DeMeuse. Il est décédé un an plus tard. Son ex-femme, Patricia Disney, est décédée en 2012. Une fondation familiale, dotée d’un actif de 122 millions de dollars (en 2018) et portant leurs deux noms, soutient de nombreuses causes environnementales et économiques.

NDLR, 4 mai 2021 : cet article a été mis à jour avec les détails sur la demande de divorce de Bill et Melinda Gates.

 

Article traduit de Forbes US – Auteurs : Rachel Sandler et Noah Kirsch

<<< À lire également : Jeff Bezos : Son Divorce Va Rapporter 35 Milliards De Dollars À Sa Femme >>>