En raison du fait que les usagers du métro retirent leurs masques pour déverrouiller leurs téléphones, la New York City Transit Authority a demandé au PDG d’Apple d’accélérer le développement de nouvelles technologies pour permettre aux utilisateurs d’accéder à leurs téléphones sans retirer leurs masques.

 


Faits marquants :

  • Selon The Associated Press, Patrick Foye, président de la Metropolitan Transportation Authority, a écrit une lettre à Tim Cook, exhortant Apple à accélérer la création de nouvelles technologies qui pourront protéger davantage leurs utilisateurs en ces temps de pandémie de COVID-19.
  • Apple a déjà apporté des modifications à son logiciel depuis le début de la pandémie, notamment en permettant aux utilisateurs d’accéder aux codes d’accès immédiatement après avoir fait glisser l’écran dans l’iOS 13.5.
  • Le chef du MTA a déclaré que certains New-Yorkais ne portaient pas leur masque dans le métro et que son agence serait prête à travailler avec Apple pour sensibiliser les gens au changement de logiciel d’Apple.
  • En réponse, Apple a déclaré que son équipe était pleinement engagée à continuer à travailler avec le MTA pour soutenir leurs efforts visant à ralentir la propagation de COVID-19.
  • Lundi, de nombreux utilisateurs d’Apple ont signalé des problèmes de déverrouillage de leur téléphone avec des masques, et le problème était tendance sur Twitter. Problème auquel, Apple a répondu : « L’identification faciale est conçue pour fonctionner avec les yeux, le nez et la bouche visibles. Les utilisateurs peuvent toujours déverrouiller leur appareil tout en portant un masque en entrant leur code d’accès ».

Contexte général :

En avril, le gouverneur Andrew Cuomo a demandé aux utilisateurs du métro de porter des masques. Dans une interview avec Brian Lehrer de WNYC en juin, la présidente de NYC Transit, Sarah Feinberg, a déclaré que ces exigences étaient imposées par la pression sociale, comme les passagers qui font honte aux personnes qui ne portent pas de masque en utilisant les réseaux sociaux : « Quand ils montent dans le métro ou quand ils montent dans un bus et que tous les autres passagers les voient sans masque, ils commencent à prendre des photos et à les regarder. Les personnes sans masques se sentent rapidement assez honteux ». Dans une note de suivi adressée à Forbes US, Mme Feinberg a précisé qu’elle ne recommandait pas de faire honte aux passagers qui ne portent pas de masque dans les transports, et qu’elle se contentait de rapporter ce qu’elle voyait dans le métro ».

La plupart des lignes du métro New Yorkais sont équipées de deux systèmes de ventilation qui contribuent à réduire la propagation du virus à l’intérieur des compartiments. Cependant, selon un rapport du New York Times, les particules de virus peuvent passer par ces filtres et circuler au moins trois fois dans les compartiments en quelques minutes, ce qui souligne l’importance du port du masque et de la distanciation sociale. En effet, 75 % de l’air que vous respirez à l’intérieur d’un métro est recyclé, tandis que le reste provient de l’extérieur. Cet air est ensuite remplacé au moins 18 fois par heure, un taux supérieur à celui des bureaux et des salles de classe.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jack Brewster

<<< À lire également : Apple Watch 6 : Voici Ce Qu’Elle Nous Réserve >>>