Les laboratoires Pfizer, qui ont mis sur le marché le premier vaccin contre la Covid-19 aux États-Unis, mènent actuellement un essai clinique en phase I sur un traitement antiviral oral pour les patients atteints de la Covid-19. Ce traitement pourrait être administré dès l’apparition des premiers symptômes, ce qui en ferait le premier traitement antiviral oral de ce type contre le coronavirus.

 

L’essai clinique est actuellement mené aux États-Unis et repose sur un traitement à base d’inhibiteurs de protéase, une technologie déjà utilisée pour traiter le VIH et l’hépatite C. L’essai est randomisé et comprend des groupes placebos.

Les laboratoires Pfizer s’intéressent également au développement d’un antiviral intraveineux pour traiter la Covid-19. Ce traitement est actuellement utilisé sur les patients de l’essai clinique atteints de la Covid-19 et hospitalisés

« Ensemble, les deux [traitements antiviraux, oraux et intraveineux] ont le potentiel de créer un paradigme de traitement de bout en bout, en complément de la vaccination », a déclaré Mikael Dolsten, directeur scientifique de Pfizer.

Le développement de vaccins et de traitements thérapeutiques pourrait être la solution pour un retour à la normalité. Actuellement, l’unique traitement antiviral approuvé par la Food and Drug Administration (FDA, Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux) contre la Covid-19 est le Remdesivir du laboratoire pharmaceutique Gilead. Cependant, les études cliniques ont montré que ce médicament n’est pas très efficace pour traiter la Covid-19.

Les États-Unis ont accordé une autorisation d’utilisation d’urgence pour d’autres traitements. C’est le cas notamment des traitements par anticorps développés par le groupe pharmaceutique Eli Lilly et l’entreprise de biotechnologie Regeneron. Une polythérapie alliant Remdesivir et baricitinib (un anti-inflammatoire) a également reçu une autorisation d’utilisation d’urgence outre-Atlantique.

Le 6 avril, les laboratoires Pfizer partageront les premiers résultats de l’essai clinique lors d’une réunion de l’American Chemical Society (littéralement, Société américaine de chimie).

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Melissa Holzberg

<<< À lire également : Moderna lance un essai de son vaccin Covid-19 chez des enfants de moins de 12 ans >>>