À la tête de la chaîne américaine CBS depuis des années, Les Moonves a démissionné dimanche dernier après avoir été accusé par 12 femmes d’agression et de harcèlement sexuels. Le dirigeant quitte honteusement la chaîne avec une fortune d’une valeur de 800 millions de dollars, qu’il doit à ses 15 années en tant que PDG le mieux payé des États-Unis.

L’annonce de sa démission survient alors qu’une enquête est menée par CBS sur de multiples allégations contre lui. Dans deux articles du journal New Yorker, Ronan Farrow détaille les accusations de 12 femmes dont la plus ancienne remonte aux années 1980. Moonves y est accusé d’avoir abusé de ces femmes et d’avoir répliqué lorsqu’elles refusaient ses avances.


L’ancien PDG a démenti tout harcèlement mais a affirmé au New Yorker « Je reconnais qu’à une époque, il a une dizaine d’années, j’ai pu faire des avances à certaines femmes et les mettre mal à l’aise. »

Contraint à la démission, il a également déclaré « Durant les 24 dernières années, il a été un privilège pour moi de mener à bien la renaissance et la transformation de CBS en une société de média de premier plan dans le monde. De fausses allégations datant de dizaines d’années sont aujourd’hui portées contre moi, mais elles ne sont pas cohérentes avec ce que je suis. »

À 68 ans, Moonves avait intégré le groupe CBS en 1995 pour en devenir PDG en 2003. Dans le cadre de son contrat actuel, il est éligible à une prime de départ pouvant atteindre 280 millions de dollars, mais ne touchera rien avant que l’enquête ne soit conclue.

Sans compter ces indemnités de départ, la fortune de Moonves s’élève tout de même à 800 millions de dollars. La majeure partie provient des 500 millions que la vente de ses actions de CBS a rapportés, qui faisaient partie de sa rémunération annuelle. Les primes et salaires en espèces qu’il a reçus, quelque 50 millions de dollars de biens immobiliers et plus de 70 millions de dollars d’actions et d’options de CBS constituent le reste de sa fortune.

Le rôle de Moonves dans la reconstruction de la chaîne s’est traduit par l’une des plus grosses primes d’entreprise des États-Unis. Pendant l’année 2017, le total de ses rémunérations s’élevait à 69,3 millions de dollars, dont une prime de 20 millions et 43,7 millions de dollars d’actions. D’après les dernières estimations de Forbes, sa fortune avait atteint une valeur de 700 millions de dollars en 2017.

Si l’enquête révèle que son départ n’était pas justifié, Moonves pourrait recevoir des indemnités d’un montant de 120 millions de dollars. Une somme considérable qui a suscité la colère de ses accusatrices. Jessica Pallingston, qui accuse Moonves de l’avoir forcée à lui faire une fellation, a déclaré  au New Yorker : « C’est complètement dégoûtant. Il devrait prendre tout cet argent et en faire don à une organisation d’aide aux victimes d’abus sexuels. »

Pour apaiser le peuple américain – et les actionnaires – CBS a annoncé dimanche que Moonves et la société prévoyaient de verser 20 millions de dollars à des organisations qui soutiennent l’égalité des femmes dans le milieu professionnel. La donation sera prélevée sur les indemnités de départ potentielles de Moonves.

Joseph Ianniello, directeur des opérations de CBS, a été nommé PDG temporaire.