La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation qui vous permet de réduire le montant de vos impôts pendant une période allant jusqu’à 12 ans en faisant l’acquisition d’un logement neuf loué à des particuliers – permettant donc dans le même temps de percevoir un revenu complémentaire sous la forme de loyers. Mais ces avantages pourraient disparaitre dès 2021…

 


Retour sur les avantages de la loi Pinel

A l’heure où les possibilités de réduire son imposition sur le revenu ont été revues à la baisse notamment à cause de la mise en place du plafonnement des niches fiscales, où les questions sur le pouvoir d’achat sont récurrentes, et où les montants des pensions de retraite sont plus incertains que jamais, le dispositif Pinel répond à toutes les inquiétudes des contribuables.

En effet, en devenant propriétaire d’un bien neuf à destination locative, le dispositif Pinel permet une réduction d’impôt allant jusqu’à 5 250 € par an pendant 12 ans. De plus, en tant que propriétaire, vous touchez tous les mois un loyer faisant office de revenu additionnel, voire même de complément de retraite sur le long terme.

Assurément, ce dispositif a du sens en vous permettant de diversifier vos sources de revenus, de vous constituer un capital immobilier et de préparer votre avenir le plus tôt possible.

 

Alors, Pourquoi l’Etat mettrait-il fin au dispositif Pinel ?

Les résultats du rapport réalisé conjointement par l’inspection des finances et du Conseil général de l’environnement et du développement durable publié en novembre 2019 remettent en question l’efficacité du dispositif. La loi Pinel coûterait trop cher à l’État et pénaliserait les locataires plus qu’elle ne les aiderait. Environ 200 000 logements ont été créés depuis la première loi de défiscalisation en 1995, la plupart en zone B1. L’inspection des finances reproche des loyers presque aussi élevés que les loyers relevés dans la zone et des augmentations significatives au cours des années qui ont suivi la forte hausse des loyers du parc privé.

En somme : de véritables avantages pour les investisseurs, mais trop cher pour l’Etat…

 

Comment profiter de la loi Pinel avant qu’il ne soit trop tard ?

Tout contribuable domicilié en France et soumis à l’impôt sur le revenu peut bénéficier de la loi Pinel. La meilleure solution reste l’accompagnement par un professionnel de votre région pour dénicher le meilleur bien en fonction de votre situation et de vos projets futurs.

La loi Pinel a déjà permis à des centaines de milliers de contribuables français de payer moins d’impôts tout en se constituant un patrimoine immobilier (70 000 ventes de logements dans ce cadre en 2017 selon la Fédération Française du Bâtiment). L’application de cette loi était initialement prévue jusqu’au 31 décembre 2022 mais avec les nouvelles données recueillies, la date de fin du dispositif pourrait être avancée.

Le gouvernement souhaite dans un premier temps limiter l’effet d’aubaine en revoyant les zones éligibles et les plafonds de loyer et dans un deuxième temps abroger la loi. En choisissant d’abroger cette loi, le gouvernement risque de décourager les investisseurs friands des nombreux avantages qu’offre l’immobilier mais aussi d’accentuer la crise du logement.

2020 est donc l’année ou jamais pour concrétiser votre projet d’investissement immobilier et revoir votre stratégie de défiscalisation.

Ce dispositif vous intéresse ? Faites votre simulation :