Acteur engagé de la transition écologique, la société Logikko développe une technologie brevetée autour de l’injection d’hydrogène afin d’améliorer la combustion des moteurs thermiques et de réduire drastiquement leur pollution. Interview avec Baptiste Arjeau, Responsable de la Communication, et Jean Arjeau, Président de Logikko.

 

En quelques mots, comment présenteriez-vous l’activité de votre entreprise Logikko, spécialisée dans l’hydrogène vert ?

Nous sommes un bureau d’études industriel spécialisé dans l’injection d’hydrogène dans les moteurs thermiques. Nous avons développé une technologie brevetée et embarquée, nommée « Hydrogen Injection System » (H.I.S.®). Cette technologie a été développée avec Emmanuel Parmigiani (l’un des fondateurs de l’entreprise), il y a une dizaine d’années. Cette technologie a d’ailleurs reçu le label de la Solar Impulse Foundation.

Notre entreprise, Logikko, se compose d’une quinzaine de collaborateurs, nous sommes en train de recruter quatre nouvelles personnes supplémentaires afin d’étoffer nos équipes.

 

À partir de quel constat êtes-vous partis pour lancer cette société en 2013 ?

Depuis plusieurs années, les problématiques environnementales sont désormais incontournables. La transition écologique ne se fera pas en un jour, elle s’effectuera sur un temps long, à notre avis sur une trentaine d’années. Nous devrons assurément nous appuyer, dans les années à venir, sur un mix énergétique. En ce qui nous concerne, nous concentrons nos efforts de recherche autour de l’hydrogène.

Aujourd’hui, la progression des moteurs thermiques est toujours importante : sur la période 2016-2030, cette augmentation sera de plus de 50 % ! Or, l’injection d’hydrogène dans les moteurs thermiques donne des résultats extrêmement encourageants en termes de consommation de carburant et en termes de réduction des émissions polluantes. Il apparaît ainsi comme une solution durable.

 

 

Logikko

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur le fonctionnement de votre technologie H.I.S.® ?

Pour traiter la pollution d’un moteur thermique, on utilise habituellement des techniques qui arrivent en post traitement, c’est-à-dire qu’on traite la pollution après la combustion, quand le moteur a déjà créé cette pollution. De notre côté, nous avons un électrolyseur qui, via l’électrolyse de l’eau, va injecter de l’hydrogène dans le filtre à air au moment même de la combustion.

Ce système évite de créer la pollution et permet aussi d’éviter l’encrassement du moteur. En effet, la voiture « s’auto-nettoie » grâce à cette injection d’hydrogène au moment de l’explosion dans la chambre de combustion du moteur. Cela permet de ramener les performances d’origine du moteur, mais surtout d’éviter aux gestionnaires de flottes un grand nombre de pannes liées à tous les éléments de post traitement (FAP, turbo, EGR, etc.).

Récemment, nous avons équipé le van de Léo et Célia pour sponsoriser leur projet « Twomorrow », après 19 000km, leur moteur est comme neuf, avec 18% d’économies de carburant, 25% de réduction du CO2 et une baisse considérable des rejets toxiques et donc de la pollution globale.

 

Tout l’enjeu est donc de s’appuyer sur une énergie propre ?

Notre volonté chez Logikko est de produire de l’hydrogène vert à partir d’énergies renouvelables, et non pas de l’hydrogène gris. Il faut savoir qu’aujourd’hui, les énergies renouvelables n’atteignent leur pleine capacité que pendant 15 à 20 % du temps durant 24 heures, que ce soit l’hydrolien ou l’éolien par exemple.

Nous pensons donc que l’hydrogène peut véritablement s’imposer comme l’énergie du futur, malgré le travail long et coûteux que cela représente. Selon nous, c’est le seul moyen de répondre aux enjeux de santé publique, de transition écologique et de rentabilité économique.

Nous voulons utiliser notre technologie pour travailler à la décarbonation des moteurs thermiques dès aujourd’hui. Notre objectif est, notamment, de convertir de 2 à 3 % du parc automobile d’ici 2024.

 

 

Logikko

 

 

À qui cette technologie est-elle destinée ?

Nous travaillons essentiellement en BtoB avec de nombreuses entreprises. Dans le secteur de l’automobile, nous avons ciblé des flottes de véhicules appartenant à de grandes sociétés. Nous ciblons conjointement des sociétés de coursiers, des entreprises d’ambulances, etc.

Hormis les véhicules légers et les petits utilitaires, nous travaillons avec des groupes comme Keolis pour qui nous réalisons des études autour des bus, mais aussi avec Suez autour de bennes à ordures ménagères. Nous serons bientôt en mesure d’équiper des pelles mécaniques auprès d’ETI tout comme des camions de chantier dans le domaine des TP.

En ce qui concerne les postes fixes, nous travaillons aussi sur des groupes électrogènes. Enfin, Logikko peut également équiper les moteurs neufs de bateaux. Nous collaborons avec la société Nanni Energy in Blue qui est le troisième groupe mondial de marinisation de moteurs de bateaux. Nous tentons avec eux de relever un challenge : celui de sortir en premier un démonstrateur opérationnel pour la mi-décembre.

Nous voulons aussi développer notre activité en BtoBtoC en travaillant, notamment, avec des distributeurs de pièces détachées pour l’automobile.

 

Pour les mois et années à venir, quels seront les enjeux pour votre entreprise ?

 Pour les mois et les années à venir, nous continuons le développement de notre technologie avec l’aide de nos partenaires et d’ADI Nouvelle Aquitaine, tout en faisant grandir Logikko pour faire face aux challenges environnementaux à relever.

 Pour mener à bien notre activité, 80 % de nos effectifs sont orientés vers la Recherche & Développement. Nous voulons poursuivre le développement de notre technologie pour l’appliquer à tous les moteurs thermiques. De manière générale, nous voulons démocratiser l’utilisation de l’hydrogène en collaborant avec de nouveaux partenaires. Nous allons concentrer les efforts d’une partie de nos chercheurs sur la production d’hydrogène vert.

Nous allons réaliser à la fin du mois une levée de fonds de 2 millions d’euros qui doit nous permettre de financer nos différents programmes de recherche. Nous espérons accueillir ainsi de nouveaux collaborateurs au sein de nouveaux locaux dans la métropole de Bordeaux.

 

 

Logikko

 

Contact : LinkedIn Logikko