Le cabinet de recrutement, fondé en 2017 par Henri Carasso, a fait de sa profession de foi son moteur : sélectionner les meilleurs dans leur domaine respectif, sans concession sur les compétences, l’expérience ou les motivations. Dans ce but, il s’est entouré d’une équipe de jeunes collaborateurs, possédant tous une première expérience comme professionnels du digital, de la data, du logiciel B2B ou du e-commerce. Une troupe bien rodée dont les entreprises à forte croissance ne peuvent déjà plus se passer.

 

« Recruter mille soldats, c’est facile. Mais essayez de trouver le bon général : c’est là que les choses se corsent. » Henri Carasso aime à mettre ce vieux proverbe chinois à sa sauce quand il évoque la raison d’être de son cabinet d’Executive Search. Henri Carasso a créé il y a quatre ans, Digisearch comme l’aboutissement logique de son expérience de plus de vingt cinq ans dans le  Management d’entreprises d’édition de  logiciel Cloud et d’ e-commerce, d’observations aiguës des grandes transformations dues au digital, et d’exploration des nouveaux métiers de la data, de l’intelligence artificielle, du marketing ou de la Supply Chain. Un cabinet pas comme les autres, qui se met au service des agences webmarketing, des éditeurs de logiciels SaaS, des fonds d’investissement, des startups du digital et de l’IoT, des marketplaces ou des acteurs du Supply Chain Management (entre autres).

 « La plupart des postes les plus recherchés aujourd’hui n’existaient pas quinze ans en arrière », souligne Henri Carasso. « Ce sont des métiers à faible notoriété, presque invisibles pour le grand public, et dont les “Top Talents” passent de boîte en boîte en mobilisant des réseaux confidentiels. Peu d’entreprises ont mis en place des process leur permettant de recruter ces profils. Et celles qui le peuvent préfèrent déléguer pour s’assurer de cibler les meilleurs. » C’est là que Digisearch fait entrer en scène son équipe aguerrie de chasseurs de talents dans ces métiers pointus.

 

Dénicher les bons « généraux » dans les nouveaux métiers du digital et de la data

Les nouveaux enjeux du digital et du e-commerce ont transformé en profondeur les modes de recrutement. Les métiers se sont spécialisés et technicisés à l’extrême. Les formations sont rares, voire inexistantes pour certains postes. Les entreprises ont peu de visibilité sur les profils. La pénurie des compétences fait que les salaires crèvent le plafond. Conséquence : on fait des ponts d’or pour recruter les fonctions capables de répondre aux besoins technologiques en vogue ou émergents : Chief Digital Officer, Chief Information Officer, Chief Marketing Officer, Account Executive, Data Protection Officer, VP Sales… Des postes si récents qu’ils n’ont pas eu le temps de trouver leur équivalent dans la langue de Molière.

Ce terrain de chasse d’un nouveau genre, où les méthodes traditionnelles de recrutement sont désuètes, est devenu le territoire privilégié des cabinets de chasseurs de têtes. Ce sont eux que les organisations chargent de trouver leurs « généraux ». « Nous travaillons par approche directe des candidats, en mixant deux axes : la mobilisation de notre vaste réseau de contacts, et le sourcing qualitatif auprès de professionnels expérimentés », précise Henri Carasso. Grâce à une indéniable valeur ajoutée : la compétence des consultants des clients, à savoir la connaissance pointue des métiers, l’approche opérationnelle du recrutement, et la compréhension approfondie de l’expérience et de la personnalité des candidats. « Tous les consultants de Digisearch sont issus de l’écosystème dans lequel évoluent nos clients, et des fonctions opérationnelles en technologie, commerce et consulting. Tous maîtrisent à fond les métiers pour lesquels ils exercent leurs talents de chasseurs. Tous parlent la même langue que leurs clients. Et tous suivent un protocole strict, qui commence par une immersion dans le fonctionnement et l’organisation de l’entreprise ayant exprimé un besoin. » 

Mais la caractéristique la plus différenciante de Digisearch est probablement l’efficacité. La maîtrise de ce marché du Digital et du Logiciel Saas, lui permet de s’engager à présenter une short list de 4 à 6 candidats dans les 5 à 7 semaines qui suivent le coup d’envoi de la mission. Grâce à un  protocole méthodologique rigoureux, le cabinet peut soumettre aux dernières étapes du processus d’embauche du client exclusivement les « Top Talents » dans leur domaine respectif, à l’issue d’un processus de tri constellé d’entretiens et d’évaluations. Des candidats souvent débauchés de leur entreprise pour rejoindre les rangs du client – à la guerre comme à la guerre – même s’il existe des « zones de chasse interdites ».d’un commun accord avec le client. Une fois la short list communiquée à l’entreprise, le consultant prête son assistance aux entretiens menés en interne et au « Grand Oral » final face à la Direction Générale, l’une des originalités de la méthode Digisearch, jusqu’au clap de fin.

 

L’accompagnement et la focalisation des efforts : l’ADN de Digisearch

Les consultants ne se contentent pas d’identifier les meilleurs talents et de les soumettre au client : ils interviennent en amont en qualité de conseil, pour aider le client à définir les contours du poste à pourvoir et dresser un portrait-robot du candidat idéal à cibler. « Notre investissement aux côté de nos clients est total : nous passons beaucoup de  temps afin de comprendre l’entreprise, sa culture, son organisation, ses process, son marché, ses produits. Dans un sens,nous sommes aussi les représentants de nos clients face aux candidats. » Il est donc nécessaire de bien comprendre la vision et la valeur ajoutée de l’entreprise pour bien « vendre » le poste, son environnement et ses perspectives aux futurs candidadts.

L’expérience des consultants joue un rôle déterminant dans cette approche. Leur parcours et leur expertise dans les fonctions opérationnelles du digital et du logiciel B2B leur permettent d’assimiler les enjeux de la mission, d’évaluer les profils recherchés et leur capacité à s’intégrer à l’environnement de l’entreprise, et de challenger les candidats. Ils peuvent s’appuyer, dans leur démarche, sur une structure agile qui met le client au cœur du processus. « La règle d’or, au sein du cabinet Digisearch, c’est : une mission à la fois, et un consultant par mission. » La condition sine qua non pour devenir un ambassadeur performant du client.

Le résultat, c’est un tableau de chasse éclatant, qui privilégie la qualité à la quantité : 30 missions menées avec succès depuis la création, et un taux de 70 % de clients qui font  appel au cabinet pour de nouvelles missions. Grâce à une focalisation extrême des efforts ,en phase amont de la mission  la durée moyenne d’un recrutement est comprise entre 2 et 3 mois.. Comme le dit un autre proverbe chinois : « Une armée s’entretient mille jours durant et ne s’emploie qu’un moment ». Traduction : la réussite de la bataille dépend de sa bonne préparation. Voilà pourquoi chaque « chasse » prise en charge par Digisearch se transforme en succès !