Jean-Yves Berthon est à la tête du groupe Greentech qui regroupe quatre entités dont le chiffre d’affaires en 2019 s’élevait à presque 41 millions d’euros ! Avec Greentech, il s’impose aujourd’hui comme un acteur leader incontournable en France ! Rencontre !

 


Jean-Yves Berthon

 

Vous êtes devenu un acteur inéluctable pour beaucoup de partenaires en France et à l’in- ternational. Quel est l’éventail de vos champs d’intervention pour y répondre ?

Depuis 28 ans le Groupe de biotechnologies Greentech propose des ingrédients pour les industries cosmétiques, pharmaceutiques, agronomie, environnement, et maintenant : la nutrition. Nous faisons cela à partir de ressources biologiques tels que : les plantes, les micro-organismes, les algues et micro-algues. Les biotechnologies aujourd’hui sont présentées comme la nouvelle révolution après celle du numé- rique. C’est une évolution des mœurs sans précédent.

 

Quelles sont précisément les opportunités business autour de la biotechnologie pour les 20 prochaines années ? et seront-elles compatibles avec les enjeux environnementaux ?

Les biotechnologies ouvrent des nombreuses opportunités dans tous les domaines industriels. Parmi les grands défis : nourrir une planète de plus en plus peuplée mais aussi répondre aux exi-gences des consommateurs de plus en plus demandeurs de produits naturels. C’est un changement de paradigme qui concerne tous les secteurs : Dans l’agronomiques ce sont les biofertilisants et les produits de bio-contrôle qui vont répondre à une Directive, le Plan Ecophyto 2025 qui imposera de limiter à 50% des volumes actuels  les intrants chimiques apportés dans les cultures. Des produits de bio-contrôle remplaçant des pesticides sont également en cours d’homologation. Sur ces sujets, Green-tech a été la première à recevoir en 2015 une homologation pour un bio-fertilisant à base de micro-organismes.La cosmétique a été la première à limiter l’usage du tout chimique et une majorité d’ingrédients d’origine naturelle entre dans les nouvelles formulations. S’agissant de la nutrition ce sont de nou-veaux ingrédients provenant d’algues et végétale.Enfin, dans le secteur de la santé, c’est l’utilisation de probiotiques reconnus comme protecteur contre les maladies neuro biologiques telles que les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer. La résultante de tous nos efforts et inno-vations est un environnement naturelle-ment mieux préservé et protégé. Chez Greentech, depuis 20ans, nous avons développé des filières durables dans une dizaine de pays et un poste de chargé de développement a également été créé il y a 3 ans.

 

En Europe, particulièrement en France, la réglementaire est réputée pour être très stricte. est-ce aisé pour un groupe de votre envergure de manœuvrer dans un contexte réglementaire aussi mouvant ?

Ces exigences réglementaires sont parfaitement légitimes mais il ne faut pas qu’elles soient un frein à l’innovation et au développement des nouvelles opportunités de mieux cultiver, de mieux manger, de mieux se soigner, … mais au contraire, encourager les changements indispensables pour notre futur. A l’heure actuelle ce n’est malheureuse-ment pas toujours le cas et nous devons sans cesse nous y adapter et conformer en espérant des jours meilleurs.

 

Contact : GREEN TECH

Adresse: Biopôle Clermont-Limagne

63360 Saint BEAUZIRE, FRANCE

Tel: +33 473 33 99 00

Mail: [email protected]

www.greentech.fr

www.greentech-group.com