X

Investir En Bourse, Le Guide Pour Débutant

Investir en bourse n’est pas inné. Suivez notre kit de bonne pratique pour débuter en bourse et faire fructifier vos différents placements. Investir En Bourse : Le Kit Du Débutant

Les particuliers expriment souvent quelques réticences à se positionner sur les marchés boursiers. Il faut dire que l’investissement en actions, souvent peu connu du grand public, fait peur. Pourtant, on aurait tort de se tenir à l’écart de cette classe d’actifs particulièrement rémunératrice.

Pour se lancer en Bourse et réussir ses investissements, quelques précautions s’imposent cependant. Découvrez nos 6 conseils pour débuter en Bourse en mettant toutes les chances de son côté.

Estimez vos finances disponibles

La première chose à faire lorsque l’on veut investir en Bourse, c’est de déterminer combien l’on peut consacrer à ce type de placement. Il conviendra d’investir seulement de l’argent que l’on est prêt à perdre et de ne pas investir non plus des fonds dont on aura besoin dans l’immédiat. Ne placez donc pas sur le marché actions les sous nécessaires au ravalement de l’immeuble prévu pour l’an prochain ou l’argent que vous destinez à payer le loyer.

Si l’investissement doit porter sur une portion de votre capital dont vous n’avez pas besoin, cela ne signifie pas pour autant qu’il faille forcément être riche pour investir en Bourse. En effet, vous pouvez investir en actions des sommes relativement faibles. Le plus intéressant étant d’ailleurs d’investir régulièrement de petits montants pour lisser le risque lié au timing des marchés financiers. Ainsi, même si vous êtes amené à débuter en Bourse sur des plus hauts, en étalant les versements sur une longue durée (plusieurs années), vous ne serez que peu impacté par un point d’entrée au plus haut.

Étudiez les différents marchés opportuns

Une fois défini les sommes que vous pouvez investir, reste à savoir où les placer. Il existe plusieurs options : les différents secteurs géographiques, les différents secteurs d’activité sont autant de possibilités à explorer. Vous devrez cependant respecter une règle d’or : n’investir que sur des marchés et dans des secteurs qui vous sont familiers. Il est aberrant de se positionner sur les marchés du sud-est asiatique si vous n’y comprenez rien, tout comme il n’est pas judicieux d’investir dans le secteur de la Tech si vous ne possédez pas de smartphone et ne savez pas comment fonctionne ce type d’appareil. À l’inverse, si vous êtes cadre du secteur automobile et que vous effectuez dans le cadre de votre travail de nombreux déplacements aux États-Unis, il pourrait être judicieux de se positionner sur des titres américains et sur les grandes valeurs du secteur automobile.

Il sera également pertinent de prendre en compte votre horizon d’investissement et votre profil de risque. En effet, inutile de vous positionner sur des petites valeurs du secteur des Biotechs si vous êtes averse au risque et avez en tête une durée de placement moyen terme. Investir en Bourse dans des poids lourds de la cote aura plus de sens. En revanche, si vous acceptez bien le risque et que votre durée de placement est long terme, vous pourrez alors envisager de regarder du côté des petites et moyennes capitalisations pour booster la performance de votre portefeuille.

Pensez sécurité d’investissements

En Bourse, le risque zéro n’existe pas. Il existe un risque de perte en capital et vous pouvez donc vous retrouver en bout de course avec une somme moins importante que celle investie initialement. Gagner de l’argent n’est pas systématique. Le prix des actions varie en permanence sur les marchés financiers. L’investisseur verra donc son capital s’apprécier ou se déprécier en corrélation à ces fluctuations. Le contexte macro-économique, les perspectives de l’entreprise sont des vecteurs influençant parfois considérablement les cours des actions.

Cependant, il existe plusieurs solutions pour minimiser le risque. En premier lieu, nous l’avons vu précédemment, on peut investir régulièrement et progressivement.

En second lieu, on aura soin de respecter les règles élémentaires de diversification. Il conviendra donc d’investir dans des sociétés issues de secteur d’activité différents, de zones géographiques différentes, avec des tailles de capitalisation différentes. L’investisseur aura aussi intérêt à ne pas investir uniquement en actions mais à se positionner également sur d’autres classes d’actifs comme l’immobilier, les obligations, les matières premières (l’or notamment) et à conserver quelques liquidités en portefeuille. L’objectif est de diversifier au maximum son portefeuille pour qu’il y ait le moins de corrélation possible entre les différents éléments qui le composent.

Enfin, mieux vaut pour investir en Bourse bien maîtriser les différents ordres de Bourse et savoir protéger ses positions au moyen d’ordre stop et d’ordre stop suiveur. Les investisseurs les plus chevronnés pourront aussi se servir de produits de Bourse ou produits dérivés pour couvrir leur portefeuille en cas d’anticipation de baisse des marchés.

Osez investir

Les actions représentent la classe d’actifs la plus rémunératrice sur le long terme. C’est le constat sans appel que dresse l’autorité des marchés financiers dans son étude « Stimuler l’investissement de long terme en actions » publiée en juillet 2017. Ainsi, l’AMF estime à 5,3 % le « rendement annualisé moyen » de « placements diversifiés en actions » conservés pendant un minimum de 20 ans, les investissements initiaux ayant […] été réalisés entre 1988 et 1997 ».

On aurait donc tort de se priver du rendement qu’offre le marché actions. On peut trouver beaucoup de mauvaises excuses pour ne pas investir en Bourse : c’est trop compliqué, c’est un coup à tout perdre, cela demande trop de temps. En réalité, cela est plutôt simple et n’a même jamais été aussi simple. L’essor des courtiers en ligne qui simplifient l’investissement et le rendent plus abordable, la multiplication de Fintech et médias en ligne spécialisés dispensant leurs conseils à destination des particuliers souhaitant débuter en Bourse ont favorisé l’accès aux marchés actions pour tout un chacun.

Pensez longue durée

La stratégie Buy & Hold (acheter et garder en français), la plus simple à mettre en œuvre, est aussi performante. Idéale pour débuter en Bourse, elle consiste à acquérir des titres en vue d’une détention longue. Il convient alors de sélectionner avec soin ces actifs et de les acheter au bon prix. La stratégie est souvent gagnante et ce n’est pas le grand investisseur et 3ème homme le plus riche au monde, Warren Buffett qui dira le contraire, lui qui affirme « notre horizon d’investissement préféré est pour toujours ». Cette pratique vous évite aussi de consacrer trop de temps à vos investissements et d’enrichir outre mesure votre courtier ou banque en multipliant les ordres.

Investir en Bourse, ce n’est pas spéculer à court terme sur les marchés financiers. Cela demande du temps. En achetant des actions d’une entreprise, vous contribuez à l’économie réelle et accompagnez l’entreprise dans son projet de croissance, cela mérite donc bien une durée de placement conséquente.

Sachez quand sortir vos investissements

Enfin, s’il faut savoir oser investir, il faut aussi savoir sortir de ses positions. Attention, on ne cédera pas ses parts dès que le cours connaît une baisse. Il convient de se débarrasser d’un actif lorsque les fondamentaux ne sont plus bons. Si les raisons pour lesquelles vous avez acquis un titre n’existent plus, il est temps de vendre.

Trop d’investisseurs débutants croient au dicton « pas vendu, pas perdu » et parient sur une hypothétique hausse. Attention, sachez reconnaître que vous vous êtes trompé ou que l’entreprise a évolué défavorablement : elle ne présente plus les avantages concurrentiels sur lesquels vous misiez, sa croissance à l’international a été un fiasco, etc. Les raisons d’un retournement de tendance peuvent être nombreuses. Identifiez-les et vendez le cas échéant.

Savoir sortir de ses investissements, c’est aussi savoir prendre ses bénéfices et vendre quand les objectifs ont été atteints. Attention toutefois au manque à gagner induit par la sortie prématurée d’un bon investissement. Pour remédier à ce problème, apprenez à maîtriser les ordres en Bourse et utilisez des stops suiveurs pour laisser courir vos gains.    

Catégories : Brandvoice
Etiquettes Bourseinvestir