A l’heure où la concurrence de la formation immobilière se fait de plus en plus rude, David Devila, tour à tour investisseur immobilier et formateur arrive à tirer son épingle du jeu grâce à la maison individuelle ! C’était déjà son crédo depuis 15 ans mais le boom des demandes de jardin et d’espace post confinement est venu conforter son choix de positionnement. Rencontre !

 


 

Quelle est la tendance actuelle s’agissant d’investissement immobilier locatif ?

Il y a depuis longtemps un besoin important de logement dans toutes les grandes et moyennes villes en France que l’on appelle communément les zones tendues et cela sur différents types de logements. Il y néanmoins une tendance qui était déjà là depuis des années mais qui est restée sous les radars des investisseurs immobiliers ce sont les maisons individuelles. L’engouement des français pour la maison individuelle n’est pas nouveau mais la crise sanitaire à démultiplier cette engouement et leur comportement  vis-à-vis du logement. Ce besoin d’espace et de verdure suite à l’expérience du confinement mais aussi avec l’évolution des entreprises vers la digitalisation a ouvert les portes du possible pour tous ceux qui rêvaient de vivre dans une maison individuelle. A ce jour les sites de recherche immobilière annoncent des demandes à 65% pour des maisons avec jardin contre 35 % pour des appartements. La vraie tendance qui ressort donc aujourd’hui s’agissant d’investissement immobilier, est la maison individuelle.

 

Pourquoi ce choix, spécifiquement de la maison individuelle, là où nombreux de vos concurrents prônent la diversification ?

En tant qu’investisseur immobilier je procède comme n’importe quel chef d’entreprise qui souhaite développer un nouveau produit. Je commence par me demander ce que réclame le marché et si cette demande est plus importante que l’offre ou le contraire. La réponse à ces 2 questions et que le marché demande très clairement de la maison individuelle depuis de nombreuses années mais encore plus aujourd’hui. La deuxième réalité et que l’offre de la maison individuelle est plus rare que n’importe quel autre logement locatif. D’autre part la maison permet beaucoup plus de stratégies locatives qu’un bien de petite surface. Le nombre de chambres permet de répondre à plusieurs attentes comme l’exploitation simple pour un couple avec ou sans enfants mais également pour une exploitation en colocation. Enfin et pour l’avoir expérimenté moi-même, la maison individuelle aussi permet également l’exploitation en location courte durée. C’est un bien immobilier qui va pouvoir répondre à presque tous les objectifs d’un investisseur et  même évoluer avec les objectifs de ce dernier s’ils devaient changer dans le temps en ayant la possibilité de facilement changer de stratégie sans avoir à changer de bien .

En cas de revente, c’est aussi très avantageux car nous avons un bien très liquide qui voit sa valeur intrinsèque augmenter pendant toute sa durée de détention car la demande est très supérieure à l’offre sur ce marché à l’achat. J’ai pu constater sur ces 15 dernières qu’une maison individuelle qui respecte tous les critères d’un bon investissement immobilier double de valeur tous les 10 ans en moyenne.

A l’heure où l’on constate un vrai engouement des français pour l’investissement immobilier on remarque également que dans leur grande majorité,  ils recherchent tous la même chose, souvent des appartements de petites surfaces créant ainsi une forte concurrence entre eux et une plus grande difficulté pour trouver des biens rentables.

J’ai eu la chance de comprendre assez tôt que c’est rarement en faisant comme tout le monde qu’on réussit le mieux.

En allant sur le marché de la maison individuelle, je me suis différencié des autres investisseurs immobiliers et cette différence m’a permis d’obtenir l’avantage de ne pratiquement pas avoir de concurrence et de m’assurer des rentabilités plus performantes, grâce notamment à nos méthodes d’investissements.

Quel impact a eu cette nouvelle conjoncture sur vos affaires ?

La conjoncture a profité à mes affaires. Le site internet de notre organisme de formation a été pris d’assaut. Nous avions une demande importante avant la conjoncture et cette dernière a triplée. En parallèle les biens que je possède ont vu leurs valeurs grimper significativement. Je dis tout cela avec beaucoup de modestie car je sais que beaucoup d’entrepreneurs ont soufferts et souffrent encore de la crise que nous vivons.

Pour conclure, un rapport des notaires de la région parisienne rapporte d’ailleurs que c’est la première fois depuis 2007 que les maisons individuelles augmentent plus que les appartements en Ile-de-France.

 

Vos formations sont  éligibles Datadock. Pouvez-vous en rappeler les avantages pour vos clients ?

L’intégralité des contenus dont nous dispensons sont effectivement éligibles par les OPCO et les CPF (Compte Personnel de Formation). Nos clients ont donc l’avantage de pouvoir se former tout en se faisant financer l’intégralité ou une partie de leur formation ; ainsi certains ont pu avoir accès à nos programmes premium sans débourser un centime.

Les formations leur offrent l’opportunité d’amorcer une véritable activité d’investisseurs grâce à laquelle ils vont pouvoir générer des revenus complémentaires. Certains de nos clients ont été jusqu’à amorcer une carrière d’investisseurs immobiliers à plein temps.

daviddevila.com

Mail  [email protected]