Demandez à ces deux frères aux formations différentes, mais terriblement complémentaires, comment ils se définissent, ils vous répondront qu’ils sont « serial-tech-entrepreneurs ».

 


Lorsque Raphael obtient son Master en Négociation Internationale dans une grande école parisienne après quelques années passées dans une Université américaine, Stéphane est sur le point de finir son MBA en Finance Internationale avec un passage d’un an à l’Université de Pékin, en Chine.

Stéphane, le cadet, aiguise sa passion pour les chiffres chez Yingli Solar (Shanghai) et Louis Capital Market (Londres), alors que Raphael l’ainé des deux, fait ses premières armes lors de stages chez Nestlé Waters (Paris) et le groupe CLARINS (New York).

Très jeunes, ils décident de mettre à profit leur profil afin de se lancer dans une aventure qui va mettre les bases de leur partenariat pour de nombreuses années à venir.

 

Une fois leurs diplômes en poche, ils fondent Need Us, une société spécialisée dans la distribution de produit de grande consommation. L’idée est simple, Need Us se positionne sur des produits à très forte rotation mais avec une date de péremption courte, dû à un surplus de production ou changement de packaging. Raphael et Stéphane GABSI signent des partenariats avec les plus grands fabricants alimentaires européens afin de s’approprier ces stocks et les proposer sur le marché du Hard Discount. Les volumes sont gigantesques, des dizaines de camions par jour. Au point de lancer leur propre marque en 2008, afin de répondre à la demande grandissante des Hard Discounters. Un marché de niche qui finalement n’en était plus un…

 

Raphael et Stéphane veulent aller plus loin, et s’attaquer à des problèmes qui touchent des millions de personnes. Vivant en Région Parisienne, ils souffrent comme tous les Parisiens, de problème de stationnement. Trouver une place sur Paris relève du parcours du combattant. Perte de temps, consommation d’essence, pollution extrême, et création d’embouteillages font partie du quotidien des Parisiens. Ensemble, ils cherchent une solution pour fluidifier tout ça, et crée ParkYoo. Une application mobile qui permet de céder sa place de stationnement directement depuis la voie publique contre un Tips (quelques euros).

« L’idée est folle, mais est-ce vraiment diffèrent d’un ami qui vous réserve une place le temps que vous arriviez ? » met en avant Raphael GABSI. Après plusieurs milliers d’utilisateurs sur Paris, et une communication agressive pour se lancer sur d’autres grandes villes de France, ils réalisent que le concept est un peu trop en avance sur son temps, et les grands acteurs du Parking ne sont pas prêts à céder leur solide monopole détenu depuis des décennies…

 

Autre problématique touchant des millions de Français : L’obtention d‘une carte grise lors de l’acquisition d’un nouveau véhicule. Les heures d’ouverture des Préfectures particulièrement limitées, les heures de files d’attentes, l’obligation de se représenter si un document est manquant : « Quelqu’un devait venir avec une nouvelle idée ! Les français ne peuvent pas prendre une demi-journée de congé à chaque fois qu’ils doivent se rendre en préfecture » souligne Stéphane GABSI.

Après plusieurs mois d’allers retours et de tableaux blancs bien garnis, les deux frères signent un agrément avec le Ministère de l’Intérieur qui cherche justement à désengorger les Préfectures, qui leur permet d’émettre des cartes grises.

Les deux frères développent 123-CarteGrise.fr. Une plateforme en ligne qui propose la commande, le paiement et la réception de sa carte grise en ligne. « C’était une révolution ! L’utilisateur soumettait ses documents et commandait sa carte grise depuis son canapé et la recevait par recommandé sous 24h! » indique Raphael.

Après une croissance à 3 chiffres et une équipe de 25 opérateurs, 123-CarteGrise se fait acquérir par l’acteur numéro un de la carte grise en France en seulement 18 mois.

 

Fort de ces expériences digitales, Raphael et Stéphane GABSI décident de s’installer aux USA avec leurs familles. Ils veulent s’attaquer encore une fois a quelque chose de grand, une problématique importante.

Une expérience personnelle lors de l’installation des familles aux USA lève un problème majeur.

« Les particuliers ne savent pas à qui faire appel pour leurs travaux, ont peur de se faire avoir, et font des choix à la va-vite qui peuvent être particulièrement coûteux. Nous étions nous même dans cette situation. C’était presque un challenge personnel d’apporter une solution ! L’industrie du Home Improvement aux USA, représente plusieurs dizaines de milliards de dollars. Prendre quelques points sur un marché comme celui-ci feront toujours des millions ! » annonce Raphael GABSI.

Raphael et Stéphane fondent Let’s Make a Lead LLC, en partenariat avec Mickael Boukhobza et Michael Chouraqui, avec qui ils vont développer Adopt-a-Contractor.com pour le marché US.

« De la même manière qu’Uber a révolutionné les transports, Airbnb le logement, ou Amazon le commerce online, nous souhaitions nous attaquer et nous investir dans quelque chose de grand, dans une problématique qui touchent de nombreux utilisateurs dans leur vie au quotidien. C’est vrai que si on analyse notre parcours dans la tech industry, on a toujours été focus sur une difficulté rencontrée par l’utilisateur. Difficulté à trouver une place de parking, difficulté à obtenir sa carte grise, et aujourd’hui difficulté à choisir et sélectionner le bon professionnel pour son projet de travaux » souligne Stéphane GABSI.

 

 

Adopt-a-Contractor.com est aujourd’hui un site où les particuliers peuvent soumettre leur demande de devis gratuit auprès de professionnels du bâtiment sur tout le territoire américain. Les devis reçus sont accompagnés de reviews, photos de projets réalisés, etc. Les licences et assurances sont vérifiées par Adopt-a-Contractor.com, donc le particulier peut engager le professionnel en toute sécurité. La plateforme permet également aux professionnels de recevoir des demandes de devis qualifiés, accroître leurs revenus, et entrer en relation avec de nouveaux clients potentiels.

 

En 2017, ils prennent un nouveau virage. Pour augmenter le nombre de transactions, les sociétés comme Let’s Make A Lead doivent se procurer leurs leads auprès d’affiliés. C’est là toute la difficulté. Certains leads ne sont pas réels, ont été générés par des robots, ou alors une récompense a été promise en échange de la soumission de la demande de devis. « La Lead Generation Industry est une jungle ! et si Adopt avait du mal à faire confiance aux affiliés sur la qualité des leads qu’elle recevait, nous étions persuadés qu’une énorme majorité des acteurs dans l’industrie avait le même problème ! » déclare Stéphane GABSI.

 

Avec l’ouverture de leur département R&D en Israël par leurs associés Michael Chouraqui et Mickael Boukhobza, et après 2 années de développement, ils arrivent finalement à trouver la meilleure utilisation de l’Intelligence Artificielle appliquée à la génération de lead. Une prouesse technologique qui intrigue les acteurs de l’industrie et qui met un coup de projecteur sur cette équipe grandissante. La Start-Up passe alors d’un simple site internet à une Tech Company, un tout autre challenge.

 

« Nous avons de plus en plus de partenaires qui sourcent leurs leads auprès d’Adopt alors qu’ils sont directement en contact avec les générateurs de leads. Simplement parce qu’ils savent qu’ils peuvent se reposer sur nos algorithmes ! L’AI d’Adopt est devenu une référence ici dans l’industrie » dit fièrement Raphael GABSI.

« Avec les millions de data points collectés sur les dernières années, nous alimentons constamment notre machine learning, dans un souci de performance mais surtout pour nous assurer que la conversion sera optimum pour le professionnel.  Vous devriez la voir fonctionner, on se demande comment on a pu faire sans jusque-là » met en avant Stéphane GABSI.

 

Pour Stéphane, « la différence entre une startup et une company qui prend son envol : c’est la capacité des leaders à transmettre leur vision à leurs équipes. Si le groupe dans la totalité est perpétuellement persuadé qu’on peut atteindre telles ou telles métriques, alors l’effort commun se met en place et le moteur est inarrêtable… »

« La vraie force d’un entrepreneur, c’est d’abord de savoir s’entourer. C’est rassembler des talents, avec des profils meilleurs que lui-même dans leur domaine. Il faut ensuite partager la même passion pour la résolution du problème. Cette recette fait des miracles !» décrit Raphael.

Adopt-a-Contractor.com a annoncé une croissance de +500% sur ces 3 dernières années. Il s’agit ici d’un record de progression qui leur a valu d’être nommé 2 années consécutives au sein du prestigieux magazine américain INC 500. et de gagner de nombreux concours d’entrepreneurs Franco-américains.

La Start-up a multiplié ses équipes américaines et israéliennes par 3 depuis le début d’année 2020, malgré l’arrivée du Covid-19. Avec son chiffre d’affaire à plusieurs millions de Dollars, Let’s Make A Lead (www.letsmakealead.com, la société mère) cherche surtout à se développer et à étendre ses domaines d’interventions.

Raphael et Stéphane GABSI sont-ils en train de devenir les fondateurs de la prochaine Licorne issue de la FrenchTech ? Avec une croissance constante à plus de 3 chiffres, l’avenir nous le dira rapidement…