Assise depuis son bureau de l’avenue Kennedy à Monaco, avec vue sur le Port Hercule, Noémie Goris répond aux mails de ses clients. De sa fenêtre, on aperçoit des hélicoptères quitter l’héliport de la Principauté.

 

« C’est peut-être un de nos clients », s’amuse la gérante de Behneaero, entreprise de consultant en aviation privée. « Nos clients nous soumettent leurs demandes de vols, je regarde ce qui est possible sur le marché en fonction de leurs attentes. Nous avons une flotte de 15 000 avions à leur proposer, il leur suffit simplement de m’envoyer la copie de leur passeport. »

 

Service 5 étoiles et discrétion

L’offre a de quoi séduire. Catering de luxe hyper personnalisé, procédure de vol simplifiée, et une rapidité et fluidité

de voyage inégalable. « Nous faisons appel à Behneaero pour nos clients, explique Elodie Erakovic, directrice générale de CLS, conciergerie et family office monégasque. C’est ce qu’il y a de plus rapide, fluide et confidentiel pour leurs voyages d’affaires, mais aussi de loisirs, pour rejoindre Ibiza, Mykonos ou Courchevel. » Et la philosophie de l’entreprise – discrétion et confidentialité – a de quoi rassurer cette clientèle exigeante. « Nous sommes très discret, notamment sur les réseaux sociaux. Nous privilégions aussi les interlocuteurs uniques, nos clients ont besoin de savoir que leurs déplacements sont assurés en toute discrétion », précise Noémie Goris.

 

Une flotte de 1500 avions 

Sa clientèle a évolué. « Il y a 10 ans, c’était surtout une clientèle très haut de gamme qui avait recours aux jets privés car c’était un service privé et onéreux. Il est devenu plus accessible avec le temps et la multiplication de la flotte. » La pandémie a joué en leur faveur. Distanciation sociale, sécurité à bord, et vols assurés quand les vols réduits dans le commercial. Alors que le trafic a baissé de 80% par rapport à l’an dernier selon l’Association internationale du transport aérien, les vols accueillants de 4 à 7 passagers n’ont baissés que de 10%.