Que révèle cette troisième clé, cette troisième technique puissante et simple pour relancer votre entreprise et la rendre pérenne?

Bonjour, je suis Eric Behanzin: entrepreneur, fondateur du groupe Guérard Partners, conférencier international et auteur du livre “12 jours”. Si vous nous suivez depuis le début de cette série de douze stratégies, vous avez certainement vu les vidéos et/ou lu les articles concernant la clé de l’Établissement et celle de la Naissance.

 

Nous entamons donc ce nouvel article avec la clé numéro 3: la clé de la Transmission.

Voici le principe de la clé de la Transmission (décrit aussi dans le livre “12 jours”):
Tout est possible en dix, vingt ou quarante ans. Une vision est clairement qualifiée et quantifiée, elle doit être S.M.A.R.T: Spécifique, Mesurable, Attrayante, Réalisable, Temporelle (je pense que vous avez déjà entendu parler de cet acronyme). Elle doit aussi vous aider à prendre vos décisions.
Imaginez votre vie dans les 40 prochaines années; si vos arrières petits-enfants avaient votre biographie en main, que voudriez-vous qu’ils lisent de vous ? Autre exercice: imaginez votre journée idéale si vous possédiez tout l’argent du monde, toutes les ressources et connaissances en illimité.

La véritable question que je vous pose aujourd’hui est celle-ci: que voudriez-vous voir accompli dans votre vie? Projetez-vous entièrement, ouvrez votre mentalité, votre compréhension et si vous vous dîtes “dans 40 ans, je serai trop vieux, c’est trop loin, etc…”, imaginez-vous alors dans 10 ou 20 ans. Définissez une date précise, ajoutez ces 10 ou 20 années puis dites-vous “ok, à cet âge là je vis à tel endroit, je gagne tant, je veux telle chose, etc…”.

Je vous demanderai pour cet exercice d’y mettre le plus de détails possible. J’insiste sur les détails parce qu’ils sont la différence fondamentale entre une vision et un rêve. Là où un rêve est flou et approximatif, une vision est nette et précise, elle fait par définition référence à l’action de voir, autrement dit de distinguer ce que vous voulez vraiment.

À la différence des gens qui n’ont malheureusement pas ce qu’ils veulent faute de vision, l’entrepreneur, lui, doit savoir exactement ce qu’il veut, il doit savoir se projeter, visualiser son but. La vision est le but ultime de l’entreprise programmé dans le temps, et pour attester la solidité, la pertinence de cette vision, celle ci doit être:

– spécifique c’est-à-dire propre à vous même; quelque chose dans vos tripes doit vous attirer, vous pousser vers ce but
– mesurable: aujourd’hui il est possible de mettre des chiffres sur tout et n’importe quoi donc prenez le temps de mesurer votre but ultime, votre vision. “J’aimerais avoir beaucoup plus d’argent”, “J’aimerais avoir beaucoup plus de clients” ou encore “Je veux le plus de clients possible” sont des exemples de rêves et non de visions parce qu’ils sont non mesurés, trop flous.

page1image8985920

Lorsque je travaille avec mes clients, je les oblige à poser des chiffres clairs, précis et à les inscrire dans le temps en fixant une date. Évidemment cela doit aussi rester réalisable, ce but doit dépendre de vous; acheter la tour Eiffel par exemple ne dépend pas spécifiquement de vous.

Je demande également à mes clients de faire cet exercice de projection au présent. Certains pour aller plus loin effectuent cet exercice au passé: “Le 1er Juillet 2060, j’ai accompli telle chose, j’ai acheté telle maison à tel endroit”, etc…
Qu’elle mette en valeur à un accomplissement matériel ou non, cette vision doit être chiffrée. Lorsque des mots et des chiffres donnent corps à votre vision, votre cerveau est alors en mesure de travailler à la réaliser, une partie inconsciente de vous tendra sans cesse à obtenir ce que vous voulez vraiment. Cela ne vous dispensera pas d’agir, bien au contraire, posez-vous la question: quelle est la première pierre à poser aujourd’hui qui me permettra d’accomplir ma vision? Et quelle est celle de demain? Mon but à court terme et mon but à long terme sont-ils alignés, de sorte que je ne perde pas de temps?

Dans l’article précédent, nous avons évoqué la mission lors de l’analyse de la clé de la Naissance, et maintenant nous voyons la vision pour la clé de la transmission; vous me direz: “mais c’est un peu proche la mission et la vision”. Lorsque j’écrivais, quelques lignes plus haut, que quelque chose dans vos tripes doit vous attirer, vous pousser vers votre but ultime, il s’agit de votre mission de vie ou vocation (que vous connaissez bien si vous avez fait les exercices liés à la clé de la Naissance). Aussi différentes soient-elles, l’une ne va pas sans l’autre; votre vocation alimente votre vision et votre vision inscrit votre vocation dans le temps et dans l’espace (chiffres, lieux, etc…).

Pour en revenir au terme “Transmission”, votre vision nécessite d’être transmise à votre équipe, vos clients, vos partenaires, vos prospects, à toutes les personnes qui font partie de votre audience, votre public. Cet entourage doit savoir où vous allez. Quand vous réussissez à transmettre la direction que vous prenez, il est plus facile aux personnes de vous suivre et petit à petit, vous devenez un leader attractif, votre leadership prend de l’ampleur.

Nous arrivons à la fin de cette analyse, je vous laisse le soin d’effectuer les exercices d’aujourd’hui et je vous recommande chaudement de faire le point sur les fondations vues ensemble depuis le début de notre série, à savoir: la clé de l’Établissement, la clé de la Naissance puis la clé de la Transmission.

Dans le prochain article, nous parlerons de la clé du Retour, quatrième lettre de notre acronyme E.N.T.R.E.P.R.E.N.E.U.R .

 

Je vous dis à très bientôt.

Eric Behanzin
Entrepreneur
Fondateur du groupe Guérard Partners Conférencier international
Auteur du livre www.12jours.fr