L’Or : L’Arme Classique De Protection
Goldbarren | Credit Photo : Getty Images

Les marchés des actions connaissent une période très positive et en particulier aux Etats-Unis. Ces derniers temps, le Dow Jones a même enchaîné 10 séances de hausse consécutives ! Comme souvent, les marchés américains ont joué leur rôle d’entraînement pour tous les marchés actions de la planète. Pour le moment les taux et les devises sont relativement calmes et permettent à l’ambiance de rester positive.

 
Pourtant, malgré le fait que la croissance européenne soit supérieure à celle des Etats-Unis, les marchés des actions européens subissent une décote politique et restent donc « en retard » par rapport aux actions américaines. Il faut néanmoins relativiser : le soutien des banques centrales et le rebond du pétrole ont en effet permis, globalement, aux marchés de connaitre une très belle progression depuis un an.
Cependant, depuis quelques jours, certains actifs connaissent une évolution qui nous interpelle : tout va bien sur les marchés, les taux sont bas (malgré la petite hausse récente), l’économie est solide, les entreprises croissent… mais l’or monte ! En temps normal, l’or connait une progression dans les situations de crise ou dans les périodes d’inflation forte. Nous ne sommes dans aucune de ces deux situations.
Bien sûr, la politique européenne n’inspire pas une grande confiance, bien sûr, l’inflation augmente un peu… mais dans les deux cas nous sommes quand même loin d’une situation extrême !

Pourquoi acheter de l’or en ce moment, dans ce cas ? Quel est le raisonnement des investisseurs qui les pousse à acheter de l’or dans cette période a priori si favorable aux actions ?

Première raison : l’inflation.


Certes, nous ne sommes pas dans une période d’inflation massive, mais il faut admettre que l’inflation remonte progressivement un peu partout dans le monde. Les marchés anticipent une poursuite de ce mouvement. Après avoir craint la déflation, cette petite hausse de l’inflation est même bien vécue par les investisseurs.

 

Deuxième raison : le risque politique.

Personne n’anticipe la fin du monde, mais il faut comprendre qu’une crainte diffuse progresse un peu partout. Aux Etats-Unis, la ligne directrice de D.Trump n’est pas encore définie clairement : tout est donc possible sur le Dollar. En Europe, les élections entraînent incertitude et crainte, avec des conséquences probables sur le niveau de l’Euro. Dans les deux cas, les investisseurs arbitrent logiquement des placements à court-terme sans rendement avec un risque sur la devise contre un actif refuge.

 

Troisième raison : la diversification.

Après la forte hausse des actifs classiques (les actions et les obligations, voire même l’immobilier), les investisseurs sont tentés de ré-équilibrer leur portefeuille. Le fait qu’ils se tournent vers l’or est logique : c’est un actif qui évolue différemment des autres et qui permet donc de limiter la volatilité globale du portefeuille. L’or ayant nettement reculé entre juillet et décembre 2016, les achats ont ainsi pu être initié dans de bonnes conditions.

 

Quatrième raison : La Russie et l’Inde…

Pour des raisons différentes. La Banque Centrale Russe achète régulièrement de l’or pour diversifier son bilan. En Inde, une réforme brutale du système monétaire a fait que les grosses coupures ont été retirées de la circulation… du coup beaucoup d’indiens ont reporté leur économies vers l’or.

 

Pour nous, en tant que gérants de portefeuilles, la raison principale d’un investissement est son couple rendement/risque et, pratiquement de manière équivalente, son potentiel de diversification. Les 3 autres raisons d’achat concernant l’or, nous paraissent de degré moindre mais l’ambiance actuelle nous laisse penser que cela pourrait à court-terme constituer des soutiens.